Terroir De Vins

Edition du 27/10/2015
 

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Référence

Domaine PRIEUR-BRUNET

En digne représentante de la 7e génération, Dominique Uny-Prieur, secondée aujourd’hui par son fils Guillaume (8e génération), poursuit une politique qualitative familiale exemplaire, qui met en avant une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins.


Le 11 Ventôse de l’An 12 (11 mars 1804), les frères Jean et Claude Prieur acquièrent le Domaine du Château Perruchot à Santenay. Seul Jean Prieur eut une descendance et depuis près de deux siècles, cet héritage a été transmis de génération en génération comme en témoigne l’arbre généalogique qui remonte au XVIIe siècle. C’est ainsi que se sont succédés Jean Prieur et son frère Claude, Claude Prieur Ponnelle, Jean-Baptiste Prieur Blondeau, Jules Prieur Saladin, Georges Prieur Collin. En 1955, grâce à l’union de Guy Prieur et d’Élisabeth Brunet, native de Meursault, le Domaine prend un nouveau départ et devient le Domaine Prieur-Brunet en raison de l’apport d’un important vignoble familial sur Meursault. De cette union naquirent deux filles, Dominique et Chantal. Dominique, après un bac commercial, a passé avec son époux à la faculté d’œnologie de Dijon, son diplôme en 1978. Parlant couramment anglais et allemand, c’est avec plaisir qu’elle aime recevoir les nombreux clients au caveau. Aujourd’hui, à la suite du décès de Claude en 2003, son fils Guillaume (8e génération) est à ses côtés, après avoir brillamment obtenu le diplôme de l’Académie Commerciale Internationale et poursuivi ses études à l’École Supérieure de Commerce de Dijon. Ce vaste Domaine de 20 ha sur la Côte de Beaune est largement ancré à Santenay-le-Haut, dans cette jolie maison coiffée de tuiles vernissées. Un site à Meursault, “le Moulin Juda”, facilite les déplacements des engins de culture. La maison possède une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins. Les sols et les vignes ont toujours été travaillés dans un esprit d’une viticulture “raisonnée”. Le Domaine produit à parts égales des vins rouges et blancs. Leurs fleurons sont le Santenay Maladière 1er Cru rouge (5 ha) et le Meursault Charmes 1er Cru blanc (1,20 ha). “La récolte 2014 s’est effectuée par un beau temps chaud, précise Guillaume Uny-Prieur.  Nous n’avons pas attendu, les maturités étaient là, donc, nous avons décidé de récolter et de rentrer ainsi des raisins bien sains. Toute la vendange est amenée en camions donc aucun risque d’oxydation et, comme maintenant, nous sommes équipés d’un groupe de froid, en blancs comme en rouges, les grosses chaleurs n’ont pas eu d’incidence. C’était la première année que nous utilisions notre nouveau matériel de tri et nous n’entrions, en cuves, que des billes de raisins vraiment magnifiques. Avec ce matériel de froid, nous maîtrisons parfaitement les fermentations en suivant bien les températures. Nous avons extrait de cette belle matière première ce que l’on souhaitait : couleur, fruit et matière. Nous avons produit des vins souples, d’une acidité normale, au léger boisé, assez concentrés, d’une belle couleur, des vins vraiment “sur le fruit”. Ce millésime 2014, qualitativement, je le positionne entre le 2012 et le 2010, ce qui laisse augurer de très jolis vins. Depuis quelques années nous avons beaucoup investi dans un outil de travail très performant, l’équipement du chai est maintenant achevé. Nous portons nos efforts sur le vignoble qui a un peu souffert ces dernières années après les épisodes de grêle, nous taillons avec une attention particulière car nous observons des bois en souffrance, notre objectif est donc de bichonner nos vignes. Les 2013 sont dans la lignée des derniers millésimes. Il faut se rappeler les épisodes climatiques, et, heureusement, le temps s’est bien amélioré à partir du 10 août et même très nettement ensuite, du 20 août jusqu’aux vendanges. Les Blancs 2012 ont un peu moins de gras mais beaucoup de fraîcheur, ce sont des vins équilibrés, avec une acidité présente, ils se garderont bien. Nos investissements pour moderniser l’outil de travail nous ont été très utiles. Grâce à cela, aucun goût de grêle, les baies abîmées par celle-ci ont été automatiquement éliminées au tri. Les vins bénéficient d’un élevage en fûts durant 12 à 15 mois (dont 1/3 de fûts neufs) en fonction des appellations et des acidités. Nous avons fait des bâtonnages doux pour préserver la belle fraîcheur qui caractérise ce millésime, une vraie réussite. Ces 2012 sont d’une belle fraîcheur soutenue par une bonne acidité toutefois pas trop marquée. Pour les Rouges 2012, nous avons extrait au maximum, les baies étaient très saines. Les rouges 2012 commencent tout juste à s’ouvrir. Le 2012 se gardera bien en cave, alors que je conseille de déguster les blancs 2011 dans les cinq prochaines années, ils sont délicieux. Les Rouges 2011 présentent une belle matière, de beaux tanins bien lisses, des vins qui vont s’ouvrir progressivement. Blancs 2011 : de plus en plus gras, c’était déjà un millésime riche au départ et, avec l’élevage, on gagne de plus en plus de gras aujourd’hui. Chaque millésime à son style.”

   

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Téléphone : 03 80 20 60 56
Télécopie : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
FONTBONNE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BÉCHEREAU
PIERRAIL
PIOTE
VRAI CAILLOU
GRAND PARIS
LAMOTHE VINCENT
REIGNAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
MAISON NOBLE
BASTIAN
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
LA FLEUR HAUT GAUSSENS
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR LAGUENS*
ARRAS
MAUBATS
LISENNES*
FRACHET
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
SAINTE-BARBE*
VRILLE TETUE*
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
PRIEURÉ MARQUET
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
(CROIX DE ROCHE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

R. GABRIEL-PAGIN Fils


Des récoltants-manipulants de père en fils depuis 1946, pour ce vignoble de 9,5 ha, situé uniquement sur des terroirs classés en grand et premier cru. La philosophie de cette maison : vignes labourées, non désherbées chimiquement, pressurage traditionnel, traitement aussi faible que possible des moûts, absence de levurage, vinification sous bois, long vieillissement en caves. Un savoir faire familial, basé sur le respect de la nature et de la tradition. Cela explique ce Champagne cuvée Roger Gabriel 2004, parfumé, intense, aux arômes de poire et de miel, de bouche savoureuse, à la fois bien corsé et distingué, de mousse fine. Le Grande Réserve Premier Cru, Chardonnay majoritaire (66%), le reste en Pinot noir, aux arômes intenses et persistants à dominante d'agrumes et d'amande, de mousse abondante, très bien dosée, alliant charpente et finesse, de bouche puissante. Excellent Brut Carte d'Or, pur Pinot noir, qui dégage une mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et d'amande, charpenté, au fruité complexe, généreux et charmeur, très rond mais très fin également. Joli brut Premier Cru rosé, à la fois fin et charnu, classique avec ce nez de framboise mûre en finale.


4, rue des Remparts
51160 Avenay-Val-d’Or
Téléphone :03 26 52 31 03
Télécopie :03 26 58 87 20
Email : gabriel.pagin@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-gabriel-pagin-fils.com

Vins LAMBERT


Dès 1856, la Méthode Champenoise de la région fut très appréciée par de nombreux rois et reines. C’est en 1901 que les familles Varichon et Clerc le baptisèrent du nom de Royal Carte Bleu puis Royal Seyssel. En 2007, suite à la fermeture du site de production, le Royal Seyssel semble voué à disparaître.  Gérard Lambert, dont la famille est originaire du pays depuis cinq générations, va relever le défi et met sur pied un projet d’envergure pour que survive cette Appellation et ce vin qui font partie du Patrimoine Culturel. Le Royal Seyssel renaît de ses cendres et le maître de chai apporte aujourd’hui toute sa passion dans la vinification et l’élevage (36 à 48 mois de vieillissement pour la prise de mousse). Fin 2011, la Cave Lambert a été heureuse de commémorer le 110e anniversaire de ce vin prestigieux. Le Royal Seyssel Carte Noire Méthode traditionnelle Vintage 2010 est tout en complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, tout en distinction. Jolie Mondeuse 2013, issue de vieilles vignes, classique, finement parfumée, très réussie.

Gérard Lambert
30, rue de Montauban
74910 Seyssel
Téléphone :04 50 56 21 59
Télécopie :04 50 59 22 16
Email : contact@lambert-de-seyssel.com
Site personnel : www.lambert-de-seyssel.com

Château BROWN


En décembre 2004, la famille Mau a repris cette belle propriété. La moitié du vignoble (25 ha) se répartit sur deux croupes graveleuses, parfaitement exposées, au partage de l’Olivier et l’Eau blanche, les deux rivières qui drainaient les Graves. Une des croupes culmine à vingt-trois mètres d’altitude, à l’extrême sud du domaine. La seconde occupe la moitié nord du domaine. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées, les mieux exposées et les plus précoces, sont consacrées au Cabernet-Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux, et on a réservé aux vignes de blanc les terres les plus argileuses. Vous apprécierez ce Pessac-Léognan rouge 2012, complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Le 2011, de robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse, avec ces senteurs d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés.  Beau 2010, très classique, de bouche corsée, avec des nuances de groseille, de cassis et de cuir, un vin complexe, très parfumé, concentré, aux tanins puissants et fins à la fois, charnu, savoureux, de garde. Le Pessac-Léognan blanc 2013, marqué par son Sauvignon blanc très majoritaire (70%, le reste en Sémillon), nerveux comme il le faut, aux nuances d’agrumes et de grillé, de bouche ample. Excellent 2012, très charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, un vin de bouche complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse, de robe d’un bel aspect jaune, parfait sur une truite pochée en sauce. Goûtez le Brown Bordeaux rosé 2013, bien vinifié, de bouche gourmande et fruitée, tout en rondeur. 

Jean-Christophe Mau
5, avenue de la Liberté
33850 Léognan
Téléphone :05 56 87 08 10
Télécopie :05 56 87 87 34
Email : contact@chateau-brown.com
Site personnel : www.chateau-brown.fr

SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


Les origines vigneronnes de la famille Arnould remontent à la fin du siècle dernier. A l’époque, les aïeuls Lefevre exploitent des vignes situées sur le terroir Grand Cru de Verzenay, les raisins étant vendus aux grosses Maisons de Champagne. Les premières bouteilles ont été commercialisées dans les années 30. Au début des années 60, la petite fille de la famille Lefevre se marie avec Michel Arnould et créent ensemble leur propre marque « Michel Arnould ». En 1972, ils commencent l’exportation en Angleterre. Aujourd’hui, leur fils Patrick et leur gendre développent la marque dans un grand nombre de pays. Le vignoble de 12 ha est conduit en lutte raisonnée, dans le respect de l’environnement. La Maison vous propose ce Champagne Tradition Grand Cru, un Blanc De Noirs, particulièrement typé, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne très bien dosé, ample et charpenté, qui sent le pain grillé, l’abricot et les fleurs fraîches. Le B 50 Grand Cru Millésimes 2007, délicat mais riche à la fois, avec des senteurs de poire et de noisette, conjugue finesse et fruité, à la fois charpenté et souple, avec cette nervosité équilibrée, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing en finale. Beau Champagne cuvée Mémoire de Vignes 2007 (pur Pinot Noir issu uniquement de vieilles Vignes), de bouche élégante et intense, avec ces notes de raisins noirs, de fruits frais et de biscuits, un Champagne ample et raffiné, qui mérite une cuisine élaborée. La cuvée Extra Brut Grand Cru un pur Pinot Noir d’une seule année avec 20 % de vin de réserve, pas de liqueur de dégorgement, où puissance, finesse et arômes de fruits s’entremêlent, est un Champagne de robe brillante, avec des bulles fines et persistantes. Le Brut Réserve Grand Cru, assemblage à parts égales de Pinot Noir et de Chardonnay, possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entremêlent en bouche les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches. Excellent Champagne Brut La Grande Cuvée de Michel Arnould (70 % Pinot Noir, 30 % Chardonnay), ample, de bouche complexe et délicate à la fois. Séduisant Brut rosé Grand Cru, un pur Pinot Noir, ajout de coteaux champenois rouges élaborés en fût de chêne et issus de vieilles Vignes, vieillissement minimum de 24 mois en bouteilles, liqueur de dosage à base de sucre de canne, qui sent toujours bon la framboise, harmonieux, puissant, d’une jolie rondeur en finale.


28, rue de Mailly
51360 Verzenay
Téléphone :03 26 49 40 06
Télécopie :03 26 49 44 61
Email : champagne-michel-arnould@vinsdusiecle.com
Site : champagne-michel-arnould
Site personnel : www.champagne-michel-arnould.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BALESTARD la TONNELLE


Au sommet. Depuis plus de 400 ans, Saint-Emilion est le berceau de la famille. Jacques Capdemourlin, son fils Thierry à ses côtés, est passionné et infatigable, portant la bonne parole aux quatre coins du monde. Balestard était le nom d’un chanoine du chapitre de Saint-Emilion. Ce cru est très ancien et le poète François Villon, au XVe siècle vantait déjà les qualités du vin dans un poème figurant d’ailleurs sur son étiquette. Les 10,60 ha (70% Merlot, 25% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon) s’épanouissent sur un plateau rocheux, un terroir jouissant d’un excellent ensoleillement.
Belle réussite avec ce Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2012, de base tannique ample et très équilibrée, dense, de robe soutenue, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la prune et le fumé. Le 2011 est un vin dense, complet, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins riches. Le 2010, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2009 est très parfumé, bien typé, mêlant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, dense en bouche, bien charpenté, de garde, naturellement.
Provenant d’un domaine de 14 ha de vignes, le Saint-Émilion GCC Cap de Mourlin 2012, corsé, savoureux, aux tanins souples, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, associant rondeur et charpente, est vraiment réussi. Excellent 2011, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, avec ces notes amples de prune et de fumé. Le 2010, de bouche parfumée, est riche et fondu, avec ces connotations où se mêlent l'humus et la fraise des bois, charnu comme il se doit.
Le Saint-Émilion GCC Petit Faurie de Soutard 2012, issu de 8 ha de vignes, réunit puissance et distinction, un vin gras, corsé, intense au nez comme au palais avec de petites nuances de cerise noire et de truffe. Tout en bouche, le 2011 commence à s’ouvrir, un joli vin de robe soutenue et brillante, riche, d'une belle ampleur d'arômes (cassis, épices…). Excellent 2010, savoureux, au nez d'épices et de sous-bois, qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante.
Goûtez le Montagne Saint Emilion Château Roudier 2012, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et les sous-bois, un vin prometteur, aux tanins puissants et soyeux à la fois.
Jacques et Thierry Capdemourlin

Domaine Claude VOSGIEN


Claude et Renée perpétuent la tradition vigneronne familiale et se sont spécialisés, dès 1972, vers la viticulture. Une exploitation à taille humaine, qui a su garder son caractère familial.
Le Côtes de Toul Grand Terroir rouge 2010, un vin tout en charme, est dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances caractéristiques en bouche où l'on retrouve la framboise, la violette et les épices. Côtes de Toul rosé 2011, sec, frais, léger en bouche, très agréable sur une quiche au saumon, par exemple. Excellent Côtes de Toul Grand Terroir blanc 2011, au nez subtil et persistant, de jolie bouche, aux arômes de noix fraîche et de pêche blanche. Le tout est à des prix très sages. Ne pas hésiter, donc.
Claude et René Vosgien

Christian BOURMAULT


Une exploitation familiale sur 6 ha de vignes et des viticulteurs de père en fils depuis 1870. Ernest Bourmault, originaire de la Sarthe vint en champagne en 1865, où il fit la connaissance d'Hermance Roudeaux, jeune femme veuve, fille de Joseph Roudeaux et Marie Gimonnet. Celle-ci amena en dot une parcelle de vigne située dans la Côte des Blancs. Ce n'est que lorsque le petit fils d'Ernest, Georges, épousa Odette Andrieux que la vigne fût l'activité principale. Leur fils, William, fît prospérer le domaine. Aujourd'hui, Christian Bourmault, fils de William, est installé à Avize et a agrandi l'exploitation,
“Toujours dans le souci de mieux faire, m’écrit-il, nous nous attachons au travail du sol et de la vigne. Fidèles à notre mode de vinification en fûts, nous y élaborons toutes nos cuvées.”
Beau champagne Millésime 2004, une cuvée particulièrement savoureuse, aux notes fruitées subtiles, un champagne comme nous les aimons, tout en bouche, d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité, très distinguée, très fine comme le champagne Lettre à Terre, d’une belle robe jaune pâle, aux reflets dorés, très bien équilibré en acidité, persistant, aux arômes de fleurs blanches et de citron mûr, d’une grande subtilité. 
Remarquable champagne Clos Bourmault Grand Cru, Chardonnay d’Avize issu d’une propriété Clos de murs, une Terre vierge de toute pollution et plantée en clone peu productif, cultivée en bio sans en revendiquer le certificat, récolte 2004 sans malo fermenté en fûts, présentation en vieille bouteille ficelée avec cachet de cire, coffret bois et ciseaux. Le vin dégage une mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et d’amande, un champagne très fruité, qui fleure les fruits secs comme il se doit, tout en charpente, équilibré, complexe, un vin généreux et harmonieux, très fin.
Goûtez le champagne Hermance, à la fois puissant et très fin, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une belle finale, et ce champagne R de Rosa rosé brut, tout en arômes, avec des nuances de framboise. La cuvée Grand Éloge Extra brut, un pur Chardonnay, assemblage des années 2005 et 2006, distingué, très équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie, tout en finesse, aux arômes subtils de fleurs blanches, long en bouche.

> Les précédentes éditions

Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine de La VIEILLE


Domaine de L'AMAUVE


BARDY-CHAUFFERT


Domaine Henri REBOURSEAU


Domaine de MONTIGNY


Château LECUSSE


Charles HEIDSIECK


Domaine de POUYPARDIN


POL ROGER


Clos BELLEVUE


Domaine STOEFFLER


VIDELOT


CANARD-DUCHÊNE


Vignobles Robin


Château BOIS CARRÉ


Château d'OLLIÈRES


Château PLINCE


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Château de PIOTE


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château MIRE-L'ÉTANG



DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE BEAUREGARD


HENRY NATTER


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CLOS TRIMOULET


CHARLES SCHLERET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU VALGUY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales