Terroir De Vins

Edition du 24/05/2016
 

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Excellence

Château MONT-REDON

L’histoire du Château Mont-Redon, c’est une belle réussite familiale de cousins, qui ont su avec intelligence, enthousiasme et professionnalisme perpétuer et développer l’héritage transmis. Pour preuve, l’arrivée de la quatrième génération au domaine. Du grand art.


Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing et commercial France. Beaucoup d’investissements ont été réalisés grâce au dynamisme de Jean Abeille et de son cousin, Didier Fabre, afin d’optimiser la qualité et préparer l’avenir du domaine. Agrandissement de la cuverie de rouge avec l’implantation de huit cuves à pigeage supplémentaires, augmentation de la superficie de la cuverie de vinification des blancs... toujours dans la même démarche écologique, des matériaux adéquats ont été intégrés pour la construction de ces nouveaux bâtiments. “Nous avons aussi prolongé d’une quinzaine de mètres, nous raconte Jean Abeille, le souterrain créé par notre grand-père pour subvenir à ses besoins en eau, qui passe sous les bâtiments existants et remonte à l’air libre. Cela permet un appel d’air qui climatise naturellement les caves, la température à 7 mètres, hiver comme été, reste constante, aux alentours de 11°. Nous en avons profité pour construire une nouvelle réception de vendanges très fonctionnelle, une étape très importante pour préparer la qualité de nos grands vins. Elle est conçue avec une technologie de pointe, le tri sélectif passe sous l’œil de la caméra qui vient confirmer la sélection manuelle déjà effectuée en amont. Cette technique toute nouvelle impose des baies entières. Nous nous sommes donc dotés de trois conquets de réception de vendange vibrants, les raisins sont remontés par tapis jusqu’à l’éraflage, cela nous permet d’éviter la vis sans fin et d’être ainsi plus respectueux de la vendange. Toujours dans cette même démarche qualité, nous avons deux tables de tri optique XTRI, automatisées, distribuées par une maison italienne, c’est le premier prototype installé dans la région Rhône. Après éraflage et égouttage minutieux, les raisins sont répartis horizontalement sur une table vibrante avec un tapis tournant à grande vitesse, deux caméras et un laser balayent les raisins pour signaler un morceau de feuille, rafle... Cela permet le tri du botrytis et des grains roses pas totalement mûrs. Gros avantage de la technologie qui permet un tri grain par grain et non grappe par grappe comme c’est fait à la main. Les déchets sont éliminés par un convoyeur alors que les baies saines sont propulsées vers les cuves à pigeage pour la vinification. Grâce à cet outil ultra performant n’entre dans les cuves que le nec plus ultra ! Pour optimiser la qualité, nous avons conçu un process pour pouvoir rafraîchir la totalité de notre vendange de 25 à 12 ° dans le but de pouvoir faire une pré-fermentation à froid. Cela permet d’augmenter les extractions des anthocyanes et des tanins. Cela renforce ainsi la complexité aromatique et le fruité, bien à l’abri d’une quelconque oxydation. Les Blancs sont très aromatiques, avec beaucoup de gras, de rondeur, d’une bonne tenue acide, d’une grande longueur en bouche. Ils sont issus d’un terroir exceptionnel provenant du massif urgonien avec une zone calcaire qui permet aux vins blancs d’avoir une superbe minéralité et des arômes tertiaires d’une grande complexité. Les rouges, de couleur soutenue aux reflets violacés ont de jolis tanins fins et élégants, sont toujours très fruités avec du croquant, d’un bon potentiel de garde. La nature nous a gâtés ces dernières années avec une série de jolis millésimes, des vins complets et flatteurs qui séduisent les nombreux amateurs de nos vins qui nous suivent avec une fidélité constante.”

   

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Jean Abeille et Didier Fabre

84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone : 04 90 83 72 75
Télécopie : 04 90 83 77 20
Email : contact@chateaumontredon.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/montredon




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
ROCHEVILLE (S)
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA PALEINE (S)
CAPITAINE
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY (S)
BAUDIN (PF)
S. DAGUENEAU (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CAVES POUILLY (PF)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
FOUASSIER (S)
GRALL (S)
Thierry VERON (S)
A. ROBLIN (S)
SAUTEREAU (S)
LOUIS (S)
PICARD (S)
BONNARD (PF)
VATTAN (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
BOUQUERRIES (Ch)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
DANSAULT
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BEAUREGARD
L'ETE
TARGE
BOUVET (S)
PETITE CHAPELLE
PETIT CLOCHER
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
TOPAZE
HAUTE NOELLES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
GAUDRELLE (V)*
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
ERMITAGE (S)*
TEILLER (MS)
Alain GIRARD (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

(LEBLOIS (M)*)
GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
COGNETTES*
R de la GRANGE
BIDEAU-GIRAUD
GARNIERE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

(MÉNARD-GABORIT*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. L’encépagement est marqué par de vieux Cabernets francs (Bouchets) de plus de 50 ans, 25%, et les Merlots noirs dont les âges s’étalent de 30 à 60 ans. La situation de ce vignoble accidenté donne des vins riches, puissants et aromatiques. La technique est apportée avec précision : effeuillage ponctuel, raisins triés avant et après égrappage, sélection des jus, mis en cuve sans foulage. La fermentation et la macération sont étalées sur un mois, la régulation des températures et les dégustations sont les outils utilisés pour l’obtention des cuvées. Après fermentation malolactique, les vins sont décantés et mis en barriques. Le tiers des fûts est renouvelé chaque année. L’élevage en bois s’échelonne sur 10-12 mois selon les millésimes. Les assemblages définitifs s’effectuent en cuve Inox avant la mise en bouteilles. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je déguste chacune séparément, ainsi je sais quel est le lot qui s’y épanouira le mieux. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. On a pris du plaisir à travailler ce 2014, poursuit Yannick le Menn, septembre et octobre ont été extraordinaires, avec des températures très chaudes, il y a même des raisins qui avaient des coups de soleil ! Et du coup, malgré certaines craintes, on s’est finalement retrouvé avec un potentiel très intéressant. Nous avons obtenu une récolte très homogène, des raisins mûrs. J’ai aussi effectué des saignées pour obtenir encore plus de concentration, des macérations à chaud car j’ai l’intention de faire des cuvées spéciales. Un vin très travaillé sur le fruit, cela permet d’enrichir notre gamme en proposant une autre cuvée, un vin exceptionnel par notre travail sur le raisin accommodé d’un élevage en bois approprié. Nous avons donc élaboré cette cuvée avec notre fils aîné Nicolas qui est œnologue et qui travaille pour le groupe LVMH. Le 2014 méritait un tel traitement, c’est un vin très prometteur, sur le fruit, très charnu. Nous avons mis nos vins dans des fûts très peu chauffés afin qu’ils prennent plus de sucrosité que de notes toastées. Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin, l’un a terminé ses études d’œnologie et travaille sur une thèse en Champagne chez Veuve Clicquot, et le second est à l’Inseec Bordeaux après un BTS production viticole. C’est très encourageant et stimulant de travailler avec des jeunes. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple.” Vous aimerez comme nous ce Puisseguin-Saint-Émilion 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012, précise Yannick Le Menn, c’est “le miraculé”: il fallait être bon vigneron, et heureusement que la fin de l’été et l’automne ont été très beaux. Les vins sont riches, concentrés, nous avons fait des macérations à chaud pour obtenir de beaux tanins qui se fondent bien actuellement. Le vin évolue lentement, on revient au rythme traditionnel bordelais, ce qui est très prometteur. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime. Remarquable 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin charnu comme on les aime, de garde. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux années autour de lui ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Beau 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Goûtez leur excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair, bien équilibré, très harmonieux, au bouquet concentré, d’une belle finale au palais.

Yannick et Andrea Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr

Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


C'est en 1978 que le Domaine, une affaire familiale, se constitue par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. Faibles rendements, tri systématique de la vendange à la vigne et sur une table d'égouttage, macérations longues, fermentations maitrisées par régulation thermique des cuves, élevage adapté à chaque vins en fûts de chêne neufs ou récents... “Le millésime 2014 se mérite, nous explique Patrice Ollivier, il ne fallait pas baisser sa garde. A la fois magnifiquement ensoleillé au printemps avec une belle fécondation des inflorescences, ce millésime est devenu unique quant au travail viticole. L’été à la fois chaud et pluvieux a permis de faire grossir les grappes, il fallait être présent 7 jours sur 7, jusqu’au jour de la récolte (25 septembre, début des vendanges). Nous avons réussi à avoir des vins mûrs sur des quantités un peu plus supérieures aux dernières moyennes. Les blancs sont frais, droits avec de très belles minéralités. Le Chardonnay dans toute sa splendeur. Les rouges eux aussi sont très représentatifs de notre fabuleux Pinot noir. Le caractère de fruits rouges bien mûrs engendre un gras et une force nette et solide. Nous avons à la fois la structure pour se faire plaisir rapidement mais aussi une charpente qui ne demande qu’à vieillir pour les amateurs de senteurs de sous-bois, de truffe… L’actualité du Domaine est très chargée en 2016 : en effet, mon épouse a réalisé cette année sa première cuvée avec une équipe composée uniquement de femmes; à découvrir plus précisément d’ici quelques mois. Nous avons également un gros projet de construction avec agrandissement de nos chais et création d’un nouveau caveau de dégustation.” Voilà un formidable Bonnes-Mares 2013, particulièrement représentatif de ce que doit être un Grand Cru bourguignon, de couleur grenat, puissant mais tout en délicatesse, très parfumé, avec des senteurs de cerise, de kirsch et de sous-bois, légèrement épicé, riche et complexe, tout en bouche, très typé. Le 2012 est toujours l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, de garde, à prévoir sur un lièvre ou des noisettes de chevreuil aux champignons des bois. Superbe Gevrey-Chambertin Les Seuvrées 2011, très vieilles vignes sur sols calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2013, très typé également (sols argilo-calcaires avec une forte présence de pierres et fossiles), au nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, est bien classique de son appellation, de robe intense comme cet autre Marsannay rouge les Favières 2013, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe de cerise et de réglisse, de bouche étoffée. Le Marsannay blanc les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes, idéal avec des girolles à la crème. Le Fixin rouge Clos Marion Monopole 2013, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, est un vin qui associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus. Le 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2012, au nez de cassis mûr et de violette, corsé, un vin de robe pourpre soutenu. Le Puligny Montrachet Les Meix 2013, où s’associent le musc, le grillé et les fruits frais, très riche en arômes comme en structure, rond et nerveux à la fois, est tout en nuances comme le Fixin blanc Clos Marion Monopole 2013, de bouche distinguée, d’une belle finesse, aux notes de fruits secs et de poire, structuré et parfumé au palais. Le Côte de Nuits Villages rouge 2013, coloré, aux connotations de sous-bois, de cuir et de fruits macérés, est un vin ample, concentré au nez comme en bouche, vraiment charmeur.

Patrice Ollivier
44, rue de Mazy
21160 Marsannay-la-Côte
Téléphone :03 80 52 21 12
Télécopie :03 80 58 73 83
Email : fougeraydebeauclair@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/fougeraydebeauclair

Frédéric ESMONIN


Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Pour Frédéric Esmonin, ce millésime 2015 signe “une très belle qualité, grâce à une vendange saine qui n'a pas nécessité de tris. Le 2015 est un vin typique, extrêmement prometteur, mais la récolte est en baisse de 30% par rapport à 2014. En 2016, vente du 2014 et, en fin d'année, des premiers 2015.” Remarquable Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2014, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, qui associe charpente et distinction.  Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, aux connotations de cassis et de poivre, parfait avec un coq au vin ou un civet de canard en velours.  ll y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2010, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, de garde, et le Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais.


17, rue de Paris
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 89 28 et 09 79 66 20 27
Télécopie :03 80 34 14 24
Email : fredesmonin@orange.fr

SCEA CHATEAU DAVID


Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés. Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde. Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

Thierry Kerdreux
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château GRAND-MOULIN


Au sommet. Un propriétaire passionné par son vignoble, qui s’attache à élever des vins typés comme on les aime. Le domaine s’étend sur 110 ha en vignes avec 8 cépages différents.
“J’étais fils de négociants, dit-il, et mon père vendait des porcs. Comme tous les gens de ce pays, il possédait une petite vigne (3 ha) pour sa propre consommation. Chez nous on disait : “la buvette”. Dès mon plus jeune âge (8 ans) j’ai su que je ferai ce métier : adolescent je livrais le raisin avec l’envie tenace d’en faire du vin. J'ai acheté mon premier hectare à 17 ans, puis en 1978, j'ai profité d'aides accordées aux jeunes agriculteurs pour prendre en fermage 8 ha. Je portais alors mon raisin à la coopérative. En 1988, j’achète 24 ha et installe ma cave sur le site d’un ancien moulin au bord de la rivière Orbieu. Mais le grand essor, je le dois au coup de pouce québécois ! J’ai été boosté par ce nouveau marché qui s’offrait à mes produits.”
Superbe Corbières rouge Terres Rouges 2012, 80% Syrah et 20% Grenache, issu de 42 jours de cuvaison, puis élevage de 12 mois en fûts de chêne, charnu comme on les aime, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d’une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution (9,80 €). Le 2011, puissant, d’un beau rouge pourpre, qui présente au nez des arômes de myrtille, de cassis, de prune, de bouche ample aux nuances de fruits noirs et d’épices, bien typé.
Beau Corbières Boutenac rouge 2011 (calcaire dur, 60% Mourvèdre, 40% Carignan), présenté dans une bouteille très réussie, aux notes de sous-bois, d’épices et de myrtille, un vin aux tanins puissants mais très fins, complet, à prévoir avec un agneau de lait au romarin ou des alouettes rôties à la polenta (14,50 €).
Goûtez ncore le Corbières Vieilles vignes rouge 2013, élevé en fûts (40% Syrah, 20% Carignan, 20% Grenache et 20% Mourvèdre), bien charnu, aux tanins amples, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin coloré, avec ces notes de cerise et d’humus au palais, de très bonne évolution et particulièrement abordable (6,90 €).

Jean-Noël Bousquet
RD 6113 - 6, boulevard Maréchal Galliéni
11200 Lézignan-Corbières
Tél. : 04 68 27 40 80
Fax : 04 68 27 47 61
Email : contact@chateaugrandmoulin.com
www.chateaugrandmoulin.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine DENUZILLER


Créée en 1919 par Jean Denuziller, l'exploitation fut développée par son fils Lucien pour devenir en 1986 le Domaine Denuziller, géré par ses petits fils Gilles et Joël. Parfaitement situé au cœur du village de Solutré, le domaine couvre 13,5 ha de vignes (11 de Pouilly-Fuissé, 0,50 de St Véran et 2 de Mâcon Solutré). Associant le travail du sol et l'enherbement naturel maîtrisé, on travaille ici dans le respect de l'environnement (aucun engrais chimique, lutte raisonnée, confusion sexuelle...).
Beau Pouilly-Fuissé Le Clos 2013, élevé en fûts de chêne, structuré, avec des arômes d’agrumes et de chèvrefeuille, de bouche très persistante. Le 2012 est suave, avec des nuances de pêche et de tilleul persistantes, est tout en distinction, complexe et rond. Le Pouilly-Fuissé Prestige 2013, qui fleure la poire et l’aubépine, tout en bouche, développe un bel équilibre entre la fraîcheur et le fruité, et s’adapte très bien sur une terrine d'avocats et de poireaux ou une blanquette de poulet, riz créole.
Goûtez aussi le Pouilly-Fuissé Astragale 2013, qui sent bon la pomme et la noix fraîche, fin et riche à la fois, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, le joli Saint-Véran 2013, tout en nuances aromatiques (genêt, poire mûre...), qui emplit bien la bouche, charmeur comme le Mâcon Solutré 2013, un vin de bouche fraîche et souple où l’on retrouve des connotations de fleurs fraîches.

Gilles et Joël Denuziller
Le Bourg
71960 Solutré-Pouilly
Tél. : 03 85 35 80 77
Email : domaine.denuziller@orange.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

AUVIGUE


“Nous sommes producteurs depuis de nombreuses générations puisque, en 1629, précise-t-on, le nom Auvigue est déjà connu dans les vignobles du Beaujolais, Mâconnais. Auvigue vinifie son propre domaine, deux domaines familiaux, André Auvigue et les héritiers Auvigue, ainsi qu’une partie du domaine Forest-Auvigue, ce qui donne 6 ha en Pouilly-Fuissé et 0.50 ha en Mâcon-Solutré. Notre Mâcon-Solutré est produit en méthode Biologique depuis toujours et le vignoble de Pouilly-Fuissé depuis 2009.”
Une référence avec ce Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2013, qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot mûr. Le 2012 est tout en bouche, où l’on retrouve des nuances de narcisse, d’amande et de poire, associant puissance et distinction. 
Excellent Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2013, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, de bouche suave, d'une finale longue et fraîche, aux nuances d’amande et de poire. Le Pouilly-Fuissé la Frérie 2013 est un vin où s’entremêlent des notes d’amande et de bruyère finement poivrées.
Goûtez le Macon Solutré 2013, vivace mais tout en rondeur, bouqueté, le Macon Solutré cuvée Naturelle 2013, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de pêche, et le Saint-Véran Les Chênes 2013, issu du Chardonnay, élevage durant 5 mois en fûts, finement bouqueté avec des notes de noisette, un vin frais, délicat.

Jean-Pierre et Michel Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Tél. : 03 85 34 17 36
Fax : 03 85 34 75 88
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
www.auvigue.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Jacques ILTIS & Fils


Château BICHON-CASSIGNOLS


Cru LAMOUROUX


Château CADET-BON


Domaine SEGUIN-MANUEL


Pierre FRICK et Fils


Domaine de La VIEILLE


POL ROGER


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château REDORTIER


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château LOIRAC


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine de BAVOLIER


Château CANON-CHAIGNEAU


Château CROZE de PYS


Château CLAUZET


Château BELLEGRAVE


Domaine CHALET de GERMIGNAN



DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE PICHARD


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU MONT-REDON


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DE LAUBERTRIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales