Terroir De Vins

Edition du 22/03/2016
 

Château Beauregard

Sommet

Château BEAUREGARD

En 2014, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayettes, a fait l’acquisition des quatre propriétés viticoles Château Beauregard, Château Pavillon Beauregard, Château Saint-Robert et Château Bastor-Lamontagne, avec leurs amis de longue date, Florence et Daniel Cathiard, du Château Smith-Haut-Lafitte. La famille Moulin incarne Beauregard, et veut faire revivre ce Château à Pomerol comme une maison de famille.


J’ai la chance que ces nouveaux propriétaires me fassent confiance, nous explique Vincent Priou, il est vrai que cela fait 25 ans que je travaille ici. Leur arrivée a favorisé la “renaissance” du Château Beauregard. Nous avons refait entièrement toutes les installations techniques et la chartreuse. Nous avons choisi des cuves béton en forme de goutte, équipées d’une thermorégulation dans l’épaisseur du béton, ce qui nous permet d’être plus précis pour les vinifications. Accueil de la vendange dans une nouvelle salle de réception, tri manuel et tri optique, puis le raisin est acheminé en nacelles qui sont montées par ascenseur pour atteindre le haut des cuves afin que le raisin y soit déversé, cela évite les pompes de remontage. Grâce à ces cuves tronconiques, nous pratiquons des pigeages tout en douceur. L’élevage se fait en barriques neuves de chêne de un ou deux vins. Nous avons deux chais à barriques climatisés. Tous ces équipements techniques ont pour but de magnifier le très beau terroir que nous avons ici, à Pomerol. Château Beauregard est réputé pour sa grande finesse, son élégance, nous allons essayer, grâce à la plantation d’une parcelle de Cabernet-Sauvignon, de lui apporter un peu plus de densité en bouche. Le vignoble d’une moyenne d’âge de 38 ans va être progressivement restructuré. Déjà, il y a une dizaine d’années, j’avais commencé la plantation à très haute densité et nous poursuivons dans cet esprit de 9200 pieds/ha, ce qui est assez exceptionnel sur la rive droite. Cette plus grande concurrence entre les pieds nous permet d’obtenir un niveau qualitatif optimum. Nous sommes dans une démarche environnementale, comme au Château Bastor-Lamontagne et Château Saint-Robert qui, eux, ont effectué des conversions Bio. Château Beauregard 2013 : vin sur le fruit, il ne fallait pas trop extraire, un vin plaisir tout en délicatesse, très flatteur, explose en entrée de bouche, arômes de fruits mûrs. Château Beauregard 2012 : millésime très typé Pomerol, flatteur avec de la densité, fraîcheur, élégance, long en bouche, belle complexité, notes d’épices, de sous-bois. Bon potentiel de garde, les Cabernets francs étaient superbes. Benjamin Beauregard, notre second vin représente 30 à 40% de notre production totale. Château Pavillon Beauregard, notre Lalande de Pomerol, 12 hectares à Néac, est un vignoble composé de 70% Merlot et de 30% Cabernet franc, j’aime dire que c’est un “petit” Pomerol qui plaît beaucoup. Le vin est vinifié ici et bénéficie des mêmes soins. Le pôle Rive Gauche est important avec 58 ha au Château Bastor-Lamontagne à Preignac et 38 ha au Château Saint-Robert dans les Graves. Nous avons fait des investissements surtout dans les vignes, certains pieds méritaient d’être remplacés. Avec Michel Garat, nous avions fait la démarche de passer en Bio il y a quelques années, et l’évolution qualitative des vins est tangible aujourd’hui, on remarque une grande pureté du botrytis et du fruit. Château Saint-Robert propose de très jolis graves rouges et blancs, le 2015 est une réussite notamment en blanc sec. L’évolution de Sauternes, un vin plus sur le fruit, à boire jeune comme les cuvées Caprice et So Sauternes sont des réussites. Les vins du Château Bastor-Lamontagne à Preignac sont issus d’un terroir qui ressemble à celui de Barsac, cela donne un Sauternes frais, bien équilibré, je privilégie les Sauvignons dans l’assemblage pour profiter du fruité et de l’acidité rafraîchissante.”

   

Château Beauregard

Directeur : Michel Garat

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 13 36
Télécopie : 05 57 25 09 55
Email : beauregard@chateau-beauregard.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PIOTE
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
LATOUR LAGUENS
BÉCHEREAU
VRAI CAILLOU
JAYLE
PAILLETTE
LAMOTHE VINCENT
BURLIGA
CASTENET
GRAND PARIS
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX)
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BALLAN-LARQUETTE (BX)
LE SEPE
VRILLE TETUE
BASTIAN
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BUISSON
LA FLEUR HAUT GAUSSENS
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(REIGNAC*)
ARRAS
MAUBATS
LISENNES*
FRACHET
(PIERRAIL)
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
(MAISON NOBLE*)
SAINTE-BARBE*
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
PRIEURÉ MARQUET
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
(CROIX DE ROCHE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de POURCIEUX


Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle. Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrah à petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques. Coup de cœur pour son Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finesse d’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, tannique, associant structure et finesse, à déboucher sur des magrets de canard rôtis et fricassée de champignons des bois.  Superbe cuvée Grand Millésime rouge 2003, 95% de Syrah d’une seule parcelle, âgée de plus de trente ans, complétée de Grenache et de Cabernet-Sauvignon, argilo-calcaire, caillouteux, exposé sud en coteau et restanques..., le tout donnant ce grand vin aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, capiteux, où s'harmonisent au palais des connotations de cassis, d’humus et de poivre, médaille d'Argent Paris 2006. Le Côtes-de-Provence rosé 2015, tout en arômes, est un vin rond, équilibré, qui sent la groseille, les agrumes et la noix, de très jolie teinte, séducteur comme le blanc 2015, aux senteurs de pêche et de fruits secs, alliant rondeur et fraîcheur aromatique, tout en subtilité, tout en bouche.

Michel d'Espagnet

83470 Pourcieux
Téléphone :04 94 59 78 90
Télécopie :04 94 59 32 46
Email : chateau@pourcieux.com
Site personnel : www.chateau-de-pourcieux.com

Cru LAMOUROUX


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on est reçu avec la convivialité et le dynamisme de Monique et de son époux, fers de lance de l’appellation depuis des années. Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme ­Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, maîtrise des températures). Les vins sont élevés en cuves Inox pour les vins secs et en barriques de chêne pour les autres. “Vendange 2015 : nous avons commencé le 8 novembre il y avait un bel équilibre entre sucre et acidité, nous raconte Richard Ziemek. Les vins devraient être très réussis, ils sont encore à l’élevage. Nous vendons les 2006 et 2005. Nous sortons le 2007, belle longueur en bouche qui me fait penser au 2006, il y aura un peu plus de fruité pour les moelleux. Blanc sec 2013 : nous n’en faisons pas tous les ans, là c’était l’occasion nous avons produit moins de moelleux et une partie de la récolte est passé en blanc sec cela tombe bien car nos clients en réclament ! Belle couleur brillante, un vin sur le fruit car il y a beaucoup de Petit Manseng, arômes de fruits exotiques (fruit passion, kiwi) un blanc sec idéal pour accompagner des fruits de mer, iodé, une bonne fraîcheur associée à des arômes de fruits en font un vin gourmand.” En effet, leur Jurançon sec 2013, 80% de Gros Manseng et 20% de Petit Manseng, est tout en charme, avec de subtiles senteurs de fruits blancs, de bouche ronde et dense, avec une finale d’une bonne longueur, un vin fin.  Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2006, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant une année en vieux fûts de chêne, au nez complexe et puissant, équilibré, au bouquet de petits fruits confits et de pain brioché, tout autant parfumé en bouche, d’une grande persistance, de grande évolution. Le Jurançon Traditionnel 2007, avec ces notes de fumé spécifiques, très bien vinifié, associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, très typé. Splendide Jurançon moelleux 2006 (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de garde. Le Jurançon cuvée Pierre-Yves 2005 (récolté le plus tardivement, fin décembre, début janvier), la cueillette manuelle se fait exclusivement sur des pieds de Petit Manseng en exposition Sud avec une concentration de sucres pouvant atteindre 340 g/l. Vinification : 100% Petit Manseng, la maturation est suivie d’un repos stabilisateur en cuves Inox d’environ 2 ans. Cette cuvée est finalisée par un élevage de deux ans en barriques de chêne neutre), avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution. Cette cuvée se savoure entre 10 et 12°C, en apéritif, sur des escalopes de foie gras et poires poêlées, du Bleu de Bresse, un savarin au rhum, un gâteau aux amandes et aux abricots.

Richard, Monique et Pierre-Yves Ziemek-Chigé
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Téléphone :05 59 21 74 41
Télécopie :05 59 21 74 41
Email : chige.jean@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/crulamouroux
Site personnel : www.crulamouroux.com

Domaine de La GAUTERIE


Fils, petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, Étienne Jadeau s'est installé, en 1990, à quelques kms des bords de la Loire, au milieu des moulins à vent et des châteaux. Les 21 ha s'étalent entre l'Aubance et le Layon, deux rivières qui serpentent nonchalamment dans la douceur angevine. Voilà un Anjou rouge 2014 (sols graviers et sable, macération 10 jours, élevage en cuves durant 9 mois), typé, corsé, au nez de petits fruits rouges à noyau et de fumé, charmeur, un vin aux notes d’épices en bouche, à déboucher sur une poitrine de veau farcie ou un poulet sauce moutarde. L’Anjou Clos de la Gauterie rouge 2014, élevé durant 7 mois en barriques de chêne français, est plus dense, avec une structure tannique soyeuse, un bouquet de fruits noirs et de poivre, d’une finale persistante et veloutée, un vin qui mérite d’être attendu pour profiter de son potentiel.  Le Rosé de Loire est un très joli vin, de belle teinte, très bien vinifié comme l’Anjou blanc 2014, où l’on retrouve toute la subtilité du Chenin, avec des arômes de citronnelle, d’une grande finesse et d’une belle persistance, de bouche vive, parfait sur une côte de veau à la crème comme sur des palourdes farcies, par exemples.

Etienne Jadeau
Le Gauterie
49320 Charcé Saint-Ellier-sur-Aubance
Téléphone :02 41 45 50 04 et 06 87 23 73 28
Email : etienne.jadeau@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoble-de-la-gauterie.fr

CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOIS


Exploitation familiale de 5.36 ha, dont 4,60 ha de vigne à dominante de Pinot meunier. C’est Robert Massonnot, le grand-père de David Bourdaire, qui commença l’activité agri-viticole grâce à quelques terrains familiaux. En 1951, il fonde avec trois autres vignerons la coopérative de Pouillon et commercialise ses premières bouteilles en 1956. A cette époque, la coopérative n’est qu’un lieu de collecte et de pressurage, qui vend la récolte des adhérents sous forme de moûts aux négociants champenois. Ils ne sont que 2 à faire leur Champagne, eux-mêmes dans les locaux de la coopérative avec leur propre matériel. La maison vous propose ce Champagne brut cuvée Symphonie Prestige (base récolte 2007) un Champagne subtil et complexe, qui associe fraîcheur et charpente, finement acidulé, l’un des plus séduisants dégustés cette année, avec des connotations de citron, de narcisse et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de lotte. Savoureux Champagne brut rosé, pur Meunier, très représentatif de ce cépage, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise...), avec cette touche délicatement épicée très chaleureuse. Le Millésime 2005, est très caractéristique de ce millésime mature, un vin puissant, de bouche ronde, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux au nez comme en bouche. Beau Champagne Blanc de blancs, provenant de la récolte 2007, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), un vin bien charpenté, harmonieux en bouche, d’excellente évolution. Goûtez aussi le brut Réserve, un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches, rond et nerveux à la fois, qui convient parfaitement au cours d’un repas.

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :+33 (0)3 26 03 02 42
Télécopie :+33 (0)3 26 04 37 48
Email : champagne.bourdaire-gallois@vinsdusiecle.com
Site : champagne.bourdaire-gallois


> Nos dégustations de la semaine

Château MAISON NOBLE


On propose ici un Bordeaux Supérieur 2013, de bouche tendre et charnue, au nez de framboise. L’Entre-Deux-Mers 2014, aux notes de fruits frais (abricot) et de tilleul, est rond et fruité, comme ce Bordeaux rosé 2014 (groseille, fraise), avec juste ce qu’il faut d’acidité, franc et vivace en bouche.

Direction : Bertrand Gonzalez

Domaine des PASQUIERS


L’histoire commence avec Paul Lambert qui crée le Domaine en 1935. C’est désormais la troisième génération qui exploite ce vignoble de 100 ha, s’étendant du terroir du Plan de Dieu jusqu’au pied des Dentelles de Montmirail. Méthodes culturales en lutte raisonnée.
Voilà un excellent CDR Sablet cuvée Prestige 2012, de couleur intense, très parfumé (griotte, pruneau), finement épicé, structuré, aux tanins harmonieux et puissants à la fois, un joli vin qui m’a particulièrement plu (8,50 e). Le CDR-Village Plan de Dieu rouge 2012 est fort bien élevé, aux senteurs de sous-bois et de myrtille, un vin aux tanins puissants mais ronds, équilibré (8,50 e). Beau Gigondas 2011, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et bien typé (14,50 e). Le CDR-Village Plan de Dieu rouge cuvée l’Envy 2012, parfumé, est de bouche à la fois puissante et ronde, savoureuse avec cette finale de petits fruits rouges cuits (groseille, fraise des bois) et ces accents de sous-bois.

Jean-Claude et Philippe Lambert

Domaine Bel Avenir


L'authenticité de ce domaine réside dans le fait qu'il a toujours appartenu à la même famille depuis trois générations. C'est en 1920 que Jean Dardanelli arrive en France et travaillle pour le compte du Château du Thil à Vauxrenard. En 1961, Albert Dardanelli, après avoir travaillé avec son père, décide de s'installer et quitte le village du Rhône pour rejoindre le Beaujolais en Sâone-et-Loire. En 1986, Alain s'installe à son compte, à la suite de son père, et agrandit le domaine. C'est en 2003, qu' Alain et son épouse Cécile acquièrent une parcelle de Moulin à Vent. En 2005, ce sera l'arrivée d'un Morgon Charmes et d'un Régnié. En 2007, et après ces années de labeur, arrivent trois nouvelles appellations : Beaujolais La Chapelle Blanc, Bourgogne Blanc, Bourgogne rouge. Puis, c’est l'occasion de présenter les Saint-Amour et Juliénas Les Capitans.
“Les 2013 et 2014 sont 2 grands millésimes pour nous, précise Cécile Dardanelli, même si 2014 a été chaotique, ce sont des vins friands, fleuris. En 2013, les Chénas et Moulin-à-Vent sont plus concentrés (petits volumes dus à une tornade). Les 2014 sont croquants, plaisants, floraux. En 2015, nous avons à la vente tous les 2014 et les Saint-Amour 2013, puis les autres 2013.
L'export marche de mieux en mieux, il y a un vrai engouement pour nos vins et nous organisons des soirées à thème au Domaine, par exemple celle de la Saint-Valentin, avec, bien évidemment, du Saint-Amour. Nos deux chambres d'hôtes plaisent beaucoup.“
Superbe Moulin-à-Vent Élodie 2013, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, très réussi, d’une jolie concentration d'arômes, d’excellente évolution comme le Chénas Grand Guinchay 2013, un vin chaleureux, à la robe rubis intense, avec ce nez de mûre et de griotte, aux tanins ronds, tout en nuances, à la fois puissant et souple. Excellent Morgon Les Charmes 2012, de robe profonde aux nuances violines, rond et suave, dominé par les petits fruits (cerise noire), de bouche mûre mais puissante. Le Juliénas Les Capitans, 2012, où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, est un vin avec une structure harmonieuse. Il y a aussi ce Saint-Amour Laura 2013, aux senteurs de prune, de très bonne structure, classique, tout en bouche.et le Fleurie Poncié 2013, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins fins.

Alain et Cécile Dardanelli
1087, Bel Avenir
71570 La Chapelle-de-Guinchay
Tél. : 03 85 36 75 02
Fax : 03 85 33 86 91
Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr
www.domaine-bel-avenir.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine Charles FREY


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Pierre BOURÉE Fils


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine Pierre GELIN


Château NOZIÈRES


Château PONT Les MOINES


Château BOUTILLON


Earl POIRON-DABIN


Château La PEYRE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


De VENOGE


Domaine de GRANDMAISON


H. GOUTORBE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Château HAUT-MARBUZET


Domaine de CHAMP-LONG


Domaine de POUYPARDIN


Château HOURTIN-DUCASSE


Domaine du CHAILLOT


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Clos JEAN



CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU DU MASSON


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales