Terroir De Vins

Edition du 17/03/2020
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Xavier LECONTE


Une histoire de passion familiale depuis 6 générations. Le Champagne Xavier Leconte trouve son origine en 1870, lorsque Onésime Leconte apporte la viticulture dans la famille. En 1978 Xavier prend en charge la Maison et c'est à cette date, que la totalité des raisins est écrasée sur leur pressoir, puis vinifiée et vieillie dans leurs caves. Son fils Alexis, œnologue conseil, l’a rejoint et représente la sixième génération sur le Domaine. Il a depuis agrandi leur collection en créant des Coteaux Champenois 100% Meunier - Blanc, Rouge et Rosé – ainsi que des Ratafias Champenois monocépages. Retour sur la récolte 2018 avec Alexis Leconte : “les conditions climatiques pluvieuses de l’hiver 2017 et les températures élevées du printemps 2018 avaient provoqué une floraison hâtive début juin. Les nombreuses fleurs étaient signe de bon augure pour la récolte à venir. Grâce à l’ensoleillement et les fortes chaleurs qui ont suivi, la maturation des raisins s’est déroulée dans des conditions idéales. Lors de la récolte, les grappes étaient nombreuses, dans un état sanitaire parfait ainsi qu’une richesse en sucres et en arômes bien au-dessus de la moyenne. La qualité des moûts recueillis présageait déjà des vins de grande qualité, et les dégustations des vins clairs permettent de confirmer le caractère exceptionnel du millésime 2018.” Nous apprécions beaucoup ce Champagne Les Scellés de Terroirs – Lieu-dit Le Clos de Poiloux Pinot Noir, il a une jolie robe jaune or, un nez boisé et beurré qui s’ouvre sur des notes de vanille et d’agrumes. Riche et onctueux, la bouche est ample et complexe, belle fraicheur. Régalez vous également avec le brut Nature Les Reflets de Sylvie, qui mêle puissance et ampleur en bouche, il est très agréable, on retrouve des notes d’amande et de poire, d’une jolie persistance en bouche. Goûtez également la cuvée L’Héritage de Xavier, associant saveur et distinction, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, intense, aux notes de poire et de miel. Ou encore Le Charme d’Anaïs 2012, de mousse riche et très fine, aux nuances de miel, au nez de petits fruits (pêche), suave en bouche, à la texture soyeuse. La Signature du Hameau brut, est une cuvée gourmande et chaleureuse, aux nuances de fruits jaunes cuits et de noisette. Cette cuvée est représentative de l’encépagement de leur vignoble avec ses 80% de Meunier, 15% de Pinot noir et 5% de Chardonnay. Élaborée avec 80 % de vins de l’année de récolte et complétée de 20% de vins de réserve (stockés en foudres). Vinification en cuves Inox thermo-régulées et pour partie vinifiée en fûts. Ou encore la cuvée L’Intuition d’Alexis brut, élaborée spécialement pour Alexis, de teinte dorée, aux nuances de fruits mûrs, aux notes de tilleul et d’abricot, est de bouche vineuse avec des touches crémeuses. On finira par le Rosé de Saignée : Saignée 2 Terroirs 2012, soutenue, avec des arômes dominés par la framboise et la groseille, aux nuances de fruits macérés en bouche, une réussite. Découvrez leurs Ratafias Apeiron : “Apeiron signifie l’illimité, l’infini. C’est le nom donné par Alexis Leconte à sa série de Ratafias. En se combinant entre eux ou à d’autres éléments, ils sont sources d’une infinité de possibilités. Illustrés par leur molécule aromatique, ces Ratafias mono-cépage n’attendent qu’une chose : votre talent d’assembleur. A votre tour, prenez-vous au jeu de l’assemblage et de la dégustation.”

Xavier et Alexis Leconte
7, rue des Berceaux
51700 Troissy-Bouquigny
Téléphone :03 26 52 73 59
Email : contact@champagne-xavier-leconte.com
Site personnel : www.champagne-xavier-leconte.com

Vignerons de CAMPLONG


Cette coopérative regroupe une trentaine de vignerons dynamiques et passionnés, et collectionne les récompenses. La totalité du vignoble est en culture raisonnée certifiée Terra Vitis, avec une traçabilité des pratiques culturales vérifiées par un organisme indépendant, garantissant un mode de production de qualité, respectant l’environnement. Toujours remarquable Corbières rouge Le C de Camplong 2017, Syrah, Mourvèdre, Grenache et Carignan, il est coloré, de bouche dense, aux nuances de cassis cuit et d’humus, d’une structure bien soutenue. Le rosé C de Camplong 2019 85% Grenache noir et 15% Grenache gris, est tout en fruits, très rond en bouche, structuré et parfumé, de belle teinte. Le blanc C de Camplong 2018, 85% Macabeu et 10% Grenache gris, est sympathique avec ce nez de pomme, allie finesse et structure en bouche. Le Corbières rouge La Cuvée des Vignerons 2016, Syrah, Carignan, Mourvèdre et Grenache, est un vin typique, dense, complexe, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois. Tout comme le Corbières rouge Fontbories 2017 , médaille d’Or concours Agricole Paris 2018, Carignan, Syrah, Mourvèdre et Grenache, de couleur pourpre, un vin riche et élégant, tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille mûre de très belle évolution. Joli Corbières rosé Peyres Nobles 2018, Grenache, Syrah et Cinsault, tout en arômes, un vin frais, équilibré, qui sent la groseille et les agrumes. Séduisant Corbières blanc Peyres Nobles 2018, Grenache, Vermentino, Roussanne et Marsanne, c’est un vin qui emplit bien la bouche, très fruité au nez comme en bouche. Le Corbières rouge Peyres Nobles cuvée Organique 2018, alliant charpente et rondeur, corsé, aux tanins bien équilibrés, est de bonne évolution.

Président : Cyril Fito - Directeur : Claude Bolano
25, avenue de la Promenade
11200 Camplong-d'Aude
Téléphone :04 68 43 60 86
Email : vignerons-camplong@wanadoo.fr
Site personnel : www.vigneronsdecamplong.com

Francis BLANCHET


Le vignoble de 13,60 ha est réparti sur différents sols (marnes kimméridgiennes, argiles à silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers). Mathieu, le fils de Francis est venu le rejoindre après avoir obtenu son diplôme d’œnologie, et acquis plusieurs expériences professionnelles dans des vignobles français et américains. “Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vignes, soit nous passons la charrue et les interceps afin d'enlever les herbes indésirables.” Jolie dégustation cette année avec ce magnifique Pouilly-Fumé Kriotine 2018, 100% Sauvignon issu en partie de sélection massale dans de très vieilles vignes, avec un élevage en cuves Inox, séduisant, aux notes de noix fraîche, de bouche ronde, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, de garde. On retrouve aussi le Pouilly-Fumé Silice 2018, Sauvignon, vignes de 22 ans en moyenne, élevage en cuves Inox, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par la pomme et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur en bouche. Et, bien entendu, le Pouilly-Fumé Calcite 2018, Sauvignon blanc, vignes de 23 ans en moyenne, élevage en cuves Inox, un vin typé comme on les aime, de bouche puissante et harmonieuse, tout en finesse, au nez fruité et minéral, bien équilibré en acidité.


33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 05 90
Email : contact@vins-francis-blanchet.fr
Site personnel : www.vins-francis-blanchet.fr

CHAMPAGNE HUBERT PAULET


Un domaine de 8.25 ha. Fondée au début du XXe siècle, la propriété s'est développée dans les années 1930, avec Hubert Paulet, créateur de la marque. Installé en 1998, c’est aujourd’hui Olivier Paulet, son petit-fils, qui dirige la Maison. Bien apprécié ce Champagne Premier Cru brut rosé Millésime 2006, avec une jolie robe rose brique, charmeur, au nez concentré où dominent la myrtille, la fraise et la rose, particulièrement savoureux, d’une belle longueur en bouche, un Champagne très gourmand. Le Premier Cru brut Pinot noir 2004, de teinte dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de fraise, allie fraîcheur et charpente, un vin tout en arômes. Toujours bien fait, ce Champagne Premier Cru Risléus 2004, 47% Chardonnay, 33% Meunier et 20% Pinot noir, tout en bouche, exprime une belle complexité d’arômes, dominée par l’abricot et les fleurs fraîches, un Champagne suave, épicé en finale. Joli Premier Cru Millésime 2004, 40% Chardonnay, 40% Pinot noir et 20% Pinot meunier, persistant, à la fois fin et charpenté, harmonieux en bouche, complexe et fruité, d'une très jolie finale, avec des notes délicates de chèvrefeuille et d'abricot sec. "Le tout dernier millésime 2012 est assez différent du 2004 : davantage sur la minéralité et la droiture". Et ce Premier Cru Extra brut Tradition est tout aussi charmeur, non dosé, naturellement, bouqueté, avec cette jolie nervosité, qui associe charpente et finesse, une cuvée très fraîche, élégante, parfaite à l’apéritif.


58, rue de Chigny
5150 Rilly La Montagne
Téléphone :03 26 03 41 52
Email : champ.h.paulet@wanadoo.fr
Site : champagnehubertpaulet
Site personnel : www.champagnehubertpaulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château THURON


 Propriété familiale depuis le XVIIe siècle de 6 ha, dont le sol est formé de graves, d?argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l?optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré. La vendange est récoltée à la main à l'optimum de la maturité dans un état sanitaire parfait. Mise en cuve après éraflage et macération préfermentaire de 5 à 6 jours, la fermentation se fait sous contrôle de la température et avec ses propres levures, pour conserver la typicité de ce terroir d'exception. La macération post-fermentaire dure de 2 à 3 semaines, selon les années. La vinification est conduite avec comme objectif de favoriser l'extraction des arômes fruités ainsi que d'obtenir une structure tannique longue et soyeuse en préservant la rondeur naturelle du vin.
Beau Bordeaux Supérieur Tradition 2017, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi.
Le 2016, il développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique, d?excellente garde.
Savoureux 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d?épices au palais, de fort belle évolution.

Jean-Pierre et Pierrette Lallement

33190 Pondaurat
Tél. : 05 56 71 01 89
Email : contact@chateauthuron.com
www.chateauthuron.com


Domaine de la COMBE AU LOUP


Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l'époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts).
Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s?attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l?environnement et de l?écosystème (démarche Terra Vitis).
Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015. Sans prétendre à l'appellation ?bio?, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c'est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s'assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l'environnement.
Remarquable Chiroubles 2017, médaille d?Argent concours des Grands vins du Beaujolais, d?un beau rouge pourpre, qui présente au nez des arômes de myrtille, de prune, un vin de bouche ronde, alliant souplesse et structure (9,40€). Le 2016, médaille d?Or concours des Grands vins du Beaujolais, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique et se savoure avec une échine de porc grillée à la purée d'aïl ou un poulet poché froid crème de poivron (9,40€).
Vous aimerez aussi ce Morgon 2016, charnu, ample, aux arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente (9,40€). Le 2015, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais très fins, savoureux (9,40€).
Joli Régnié 2017, où dominent les groseilles et l?humus, associant puissance et finesse, un vin charnu et bien charpenté (8,90€). Le 2016, aux jolis arômes de fruits rouges est très agréable, un vin délicat et harmonieux, en bouche, très plaisant, équilibré avec beaucoup de fraîcheur, et de fruité (8,90€). Toujours une réussite, ce Beaujolais-Villages 2017, généreux, très aromatique, avec des tanins mûre, de charpente solide et fine à la fois, bien typé (7,50€). N?hésitez pas à découvrir également une nouveauté, le Beaujolais-Villages blanc, 100% Chardonnay.

Nathalie et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils - 56, rue de la Bascule
69115 Chiroubles
Tél. : 04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
www.meziat.com


Château HAUT COLOMBIER



> Les précédentes éditions

Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018

 



Domaine de LAVAUR


Château BEYNAT


Jacques DEFRANCE


GODINEAU Père et Fils


Domaine de NOIRÉ


Château VOSELLE


Domaine ALARY


Château PONT LES MOINES


Château BÉCHEREAU


Château PONTAC-MONPLAISIR


Domaine des RAYNIÈRES


Henry NATTER


Domaine BERTRAND-BERGÉ


PÉHU-GUIARDEL


Domaine de TERREBRUNE


Domaine Émile CHEYSSON


Mas de DAUMAS-GASSAC


Château de VALOIS


Château LANIOTE


H. GOUTORBE


Clos JEAN


Frédéric ESMONIN


Château BELLEGRAVE


ARNOUX & Fils


Château JOUVENTE


Domaine BRISSON


Château NOZIÈRES


Château LE DESTRIER


ROYER Père et Fils


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE



DOMAINE ALARY


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU PONT LES MOINES


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales