Terroir De Vins

Edition du 09/06/2015
 

La Cave du Lafayette Gourmet

Unique

VIDELOT

Depuis le 25 septembre 2014, Duclot est encore plus présent au sein des Galeries Lafayette à Paris, plus exactement au sein du temple de la gastronomie qu’est Lafayette Gourmet, installé au 35, Boulevard Hausmann.


Le succès remporté par la Bordeauxthèque depuis 2010 a donné l’envie à Jean Moueix et au groupe des Galeries Lafayette, la famille Houzé, de développer leur partenariat. Comme Lafayette Gourmet s’installait en face des Galeries Lafayette, dans Lafayette Maison, au 35, boulevard Hausman, l’idée a été de créer une Cave qui proposait toutes les belles références de Bordeaux mais aussi d’accueillir des vins de la France entière (Bourgogne, Rhône, Champagne… ), une sélection Duclot de vignerons qui produisent des vins de terroirs, très bien vinifiés. Cela nous permet de constituer une gamme complète de 2500 vins, Champagnes et spiritueux, dont 1200 Bordeaux. “La Cave est implantée sur 450 m2 au premier étage, nous explique Christophe Dufournier, Directeur de Duclot Particuliers. Notre architecte, Jean-Michel Rousseau, a conçu des meubles spécialement adaptés pour mettre en valeur tous nos vins. Nous recevons beaucoup de connaisseurs mais aussi beaucoup d’étrangers et il fallait leur offrir une visibilité ainsi qu’une lecture immédiate et accessible. C’est pourquoi nous avons déterminé plusieurs espaces : - L’un est réservé aux Bordeaux, du délicieux petit château jusqu’aux flacons les plus précieux, abrités dans la rotonde. Cette Bordeauxthèque est un écrin magnifique pour les vins et très lisible pour le client. - Nous avons un espace spiritueux, dont un “mur d’Or” qui met en lumière de façon spectaculaire la couleur brune des produits présentés. Plus de 400 références de très vieux Armagnacs, Cognacs... - Un très bel espace est réservé aux Champagnes, 300 références, des Bruts sans année de grandes marques jusqu’aux prestigieux Millésimés. Un autre espace est dédié aux Artisans Vignerons, avec une cinquantaine de vins qui attirent une nombreuse clientèle. Dans un meuble arrondi très spectaculaire, on découvre les grandes cuvées de Champagne. Pour symboliser les bulles de Champagnes, l’effervescence, l’architecte a créé un décor très original qui orne le plafond. - 600 vins des meilleurs vignerons de tous les grands terroirs de France sont présentés sur des meubles bas pour donner au client le meilleur confort pour découvrir cette large gamme. Pour terminer, il y a un espace consacré à l’achat rapide de vins en promotion, une partie de la sélection se retrouve également sur les corners Boucherie, Produits de la mer, Crémerie, du Lafayette Gourmet (niveaux rez-de-chaussée et rez-de-chaussée bas), pour quelques suggestions d’associations gour mandes. Au Lafayette Gourmet, nous sommes au sein d’un temple de la gastronomie et, grâce à la grande diversité des vins proposés, nous répondons, en 5 langues, à toutes les demandes, du simple acheteur au très grand amateur, au touriste désireux de découvrir un savoir-faire français. Une adresse de prédilection pour les amateurs de vin en quête d’une bouteille à déboucher le soir-même ou d’un grand cru à offrir ou à rapporter dans ses valises… Il y a des bouteilles d’anthologie comme des Châteaux Yquem, Mouton-Rothschild, Petrus, Dom Pérignon, Montrachet…”
DUCLOT Grâce à ses divers lieux de ventes, du plus prestigieux au plus pratique, Duclot propose aux consommateurs de pouvoir acheter des vins de qualité avec toutes les garanties de sérieux et de fiabilité. Historiquement, Duclot commercialise ses vins auprès des professionnels en France et à l’export mais aussi, auprès des particuliers depuis les années 1970, via ses magasins et sites internet marchands : l’Intendant et Badie (Bordeaux), La Cave du Lafayette Gourmet (Paris), Chateaunet (Paris sud et Paris nord), Chai & Bar (Bruxelles) et, enfin Chateauprimeur dédié à la vente en ligne de Bordeaux Primeurs. Le holding familial Videlot, propriétaire de Duclot, est présidé par Jean-François Moueix et dirigé par son fils Jean Moueix. Videlot possède également Petrus, prestigieux cru de Pomerol.

   

La Cave du Lafayette Gourmet

Jean Moueix
3, rue Macau
33027 Bordeaux
Téléphone : 05 56 48 01 29
Télécopie : 05 56 81 18 87
Email : intendant@moueix-export.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
CHAPONNE
Michel GUIGNIER
(CHERS)
(GAGET)
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
PAMPRES D'OR (B)
(ROTISSON (B))
Cédric VINCENT (B)
A. S. DUBOIS
MONTERNOT (B)
GUELET
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
Alain MICHAUD
A. CHARVET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Alain BOSSON (Sa)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Benoît BADOZ (Ju)
Franck PEILLOT (Sa)
LAMBERT (Sa)
Pascal PAGET
Amélie GUILLOT (Ju)
DUPASQUIER
MEUNIER (Bugey)
ANGELOT
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
DONZEL
DUFOUR
VOLUET*
PIRON
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
FOURNELLES*
LASSAGNE
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
CRÊT du RIS
MADONE
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
CHEVIGNEUX (Bugey)
MOREL
PETIT (Ju)
(PERRIER (Sa)*)
PINTE
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHANTEGRILLE
(Jean BARONNAT*)
CÔTES DE LA MOLIÈRE
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Dom.du VIN DES POÈTES
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cave SAIN-BEL)
(MANTELLIERE*)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
DALAIS
Domaine de la MOTTE
SAVOIE
JURA
BUGEY
(MACLE*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château Le CAILLOU


Le Château appartient depuis plus d’un siècle à la famille Bélivier de Pomerol qui le transmet, en 1975, à la famille Lucien Giraud. En 1905, le domaine de Lacombe y fut annexé et en 1974, le Clos Lacombe. Aujourd’hui, c’est André Giraud qui conduit cette propriété. C’est à une parcelle dénommée par le cadastre “Le Caillou” que ce vignoble doit son nom. Les 7 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans sont très bien situés sur le plateau de Pomerol, sur un sol sablo-graveleux riche en crasse de fer bien typique (75% Merlot et 25% Cabernet franc). Beau Pomerol 2012, velouté comme il se doit, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, complet, au nez de prune et de violette et une pointe d’épices caractéristique, charnu en bouche mais fin, tout en subtilité. 2011, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Beau 2010, de couleur profonde, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, de garde. Remarquable 2009, au nez subtil où dominent les fruits très mûrs et le fumé, mêlant rondeur et charpente, un vin riche, dense et persistant, très prometteur. Le 2008, parfumé (cassis, myrtille), est un vin classique, ample et solide, de bouche puissante, fondue, d’excellente évolution. Le 2007, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, gras, est un vin typé et charmeur. Le 2006, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des senteurs de cassis et de cuir, d’une grande richesse.

André Giraud
41, rue de Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 10
Télécopie :05 57 51 74 99
Email : contact@vins-giraud-belivier.com
Site personnel : www.vins-giraud-belivier.com

Château de PIZAY


“En 2014, précise Pascal Dufaitre, la nature a dépassé ses limites, elle nous a comblés en septembre, moment décisif pour nos grappes. Après un début d'été des plus ternes, une fin de saison particulièrement ensoleillée et sèche en Beaujolais a permis d'atteindre le niveau qualitatif d'un grand millésime. Nos crus 2013 sont mûrs : le Régnié séduit avec ses notes de petits fruits rouges confiturés. Le Brouilly Saint-Lager, aux nuances de fruits noirs, s'affirme avec plus de structure sur les viandes blanches et les beaux rôtis. Les Morgon cuvée Les Sybarites et cuvée du Py 2013, très concentrés, affichent la rondeur et la gourmandise du millésime passé. Ils sont taillés pour la garde... Le Beaujolais Blanc 2013 est toujours une découverte étonnante de finesse et d'élégance sur les poissons délicats et à l'apéritif.” Il a raison car on excite ses papilles avec le Régnié Château de Pizay 2013, de robe pourpre, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, un grand vin complexe, charnu et parfumé en bouche. Le Morgon 2013 est un vin avec beaucoup de charme, avec ces nuances caractéristiques où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices, gras, associant puissance et finesse, qui mérite d’être attendu quelque temps. Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2013, où dominent les fruits rouges et la violette, alliant finesse et charpente, aux tanins fermes et soyeux à la fois. Tout aussi réussi, le Beaujolais blanc, tout en fruits, très rond en bouche, structuré et parfumé, au nez subtil, ample et persistant, vraiment racé et distingué.  Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous. Vous pourrez aussi déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, très pittoresques.

Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d'Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Télécopie :04 74 69 60 66
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-chateaupizay.com

Château OLIVIER


Au cœur d'un vaste domaine composé de forêt, de prairies et de vignes, le Château émerge de ses bois comme dans une clairière. Sa belle architecture, ses plans d'eau et la qualité des bâtiments annexes, en font un site exceptionnel en pleine nature, à onze kilomètres seulement de Bordeaux. Olivier est une très ancienne seigneurie, dont on trouve trace dans le haut Moyen Age. Le Prince Noir, dit-on, aimait à y venir chasser, tant les forêts alentours étaient riches en gibier. Le domaine appartient depuis le XIXe siècle à une vieille famille bordelaise, la famille de Bethmann. Le vin de Château Olivier a été classé en 1953, tant en rouge qu'en blanc. Le Château Olivier a la particularité rare d'être pourvu d'excellents terroirs pour le vin rouge comme pour le vin blanc. Sur 60 ha d'un terroir de graves sur socle argilo-calcaire, on y cultive six cépages différents. Un inventaire géologique très précis a révélé de nouvelles potentialités sur ce terroir, et des plantations récentes ont permis de remettre le vignoble dans le cadastre qui était le sien au XVIIIe siècle. Nous avons fait une bien jolie verticale sur place cette année : En blancs, ce Pessac-Léognan confirme qu’il développe une fraîcheur exceptionnelle, et l’on voit que le Sauvignon majoritaire s’accorde parfaitement à son terroir, son élevage étant parfaitement maîtrisé avec 30% de barriques neuves. Le 2013 est très séducteur, très vif, avec ces connotations de pamplemousse frais, un vin ample, vigoureux, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale, superbe. Le 2012 est plus rond, au nez de poire, associant souplesse et vivacité, bien classique du millésime, de bouche complexe où l’on retrouve des nuances de citron, de musc et de narcisse. Le 2011 est remarquable, très marqué par le Sauvignon, très franc, d’une grande fraîcheur, au nez comme en bouche, une grande réussite comme ce 2009, d’un très joli nez (agrumes, amande), tout en finesse, très persistant au palais, qui dégage des senteurs intenses, un vin subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches. En rouges (30% de barriques neuves environ), Laurent Lebrun nous explique que l’infuence du Cabernet augmente depuis cinq ou six ans, cela étant dû à une plantation dans un terroir très privilégié pour ce cépage; le 2012 se goûte bien, au nez complexe, avec une bouche puissante et encore très ferme, un vin qu’il faut laisser se faire. Le 2011 est plus souple mais avec du caractère également, aux connotations d’humus, légèrement poivré en finale. Beau 2010, qui commence à se fondre, de bouche savoureuse, aux nuances de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme le 2009, dans la lignée, encore très jeune. Le 2008 est remarquable, avec ce côté de sous-bois, presque giboyeux, très caractéristique de ce millésime classique du bordelais, le vin se goûtant parfaitement en ce moment. Le 2007 est également très bon, suave, parfumé. On passe au 2005, où, à l’époque, le vin contenait plus de Merlot, ce qui lui apporte cette bouche charnue et une rondeur chaleureuse, délicat au palais. Le 2003, est plus dur, et le 2001 se goûte bien mieux, franc, fondu, de bouche pleine.

Famille de Bethmann

33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 73 31
Télécopie : 05 56 64 54 23
Email : mail@chateau-olivier.com
Site personnel : www.chateau-olivier.com

DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


Les coteaux sablonneux, le soleil du midi et la patience de neuf générations ont façonné le vignoble de ce Domaine dont la production annuelle est d'environ 1000 hectolitres. Sur près de 21 hectares sont plantés des cépages chaleureux: grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, bourboulenc etc... La vinification est assurée par la propriétaire Françoise Simon. Journaliste pour la presse écrite et la télévision à Paris, Docteur ès-lettres et enseignante à l'Université de Nanterre, Françoise Simon est devenue vigneronne suite au décès de son père en 1995. Pour réjouir vos tables et mettre en valeur les mets que vous y présentez, le Moulin Du Pourpré produit des vins de trois couleurs: Le ROUGE issu d'un assemblage de 50% syrah et 50% grenache est très classique, racé, aux tanins ronds. Très fin au nez, il est intense, parfumé, charnu en bouche avec une dominante de fruits rouges surmûris et de cassis, accompagné de notes d'épices et de sous bois. Il associe souplesse, velouté, élégance et structure. Le ROSE : de robe soutenue, est issu d'une saignée de syrah, grenache et cinsault avec, parfois, une pointe de mourvèdre. C'est un vin de caractère, savoureux, puissant et friand, fringant et épicé, aux arômes de fruits rouges. Il se boit très frais, à l'ombre. Le BLANC : issu d'un pressurage direct de Bourboulenc, Ugni blanc, et grenache blanc qui lui confère une grande fraîcheur, des notes de fleurs blanches, et d'abricot, du fruit et une belle persistance en bouche. Le passage en fût de chêne d'une petite partie lui apporte de la rondeur associée à des notes de vanille. Notre ROSE : LA VIE EN ROSE, une cuvée dont le nom correspond bien aux qualités aromatiques de ce rosé: délicieusement rétros comme des bonbons anglais à la framboise et la groseille que l'on suçote en écoutant les mélodies de Piaf. Puissant et long en bouche, comme la voix vibrante de la chanteuse. Gouleyant et acidulé, telle la gouaille des faubourgs de la Parigotte. Du charme et le côté flatteur des intonations caressantes d'Edith, ce rosé chaleureux donne envie de chantonner: «...je vois la vie en rose....et ça m'fait quelque chose. Il est entré dans mon coeur une part de bonheur, dont je connais la cause....» L'émotion est au rendez-vous. Simple, vraie.

Françoise Simon

30200 Colombier-Sabran
Téléphone :04 66 89 73 98
Télécopie :04 66 89 92 26
Email : moulindupourpre@vinsdusiecle.com
Site : moulindupourpre
Site personnel : www.moulin-du-pourpre.com


> Nos dégustations de la semaine

Château CROZE de PYS


Une famille de vignerons depuis 1773. Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant).

“Le terroir, me précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciens et modernes : les alluvions anciens de la vallée ont été arrachés par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainant et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.

Le millésime 2012 est une année relativement difficile sur le plan cultural, avec un début de saison humide et des températures irrégulières. La floraison s’est étalée sur une quinzaine de jours. Nous avons subi une forte pression au niveau des maladies qui a demandé beaucoup de vigilance. Nous avons commencé les vendanges le 8 octobre, c’est-à-dire à peu près au moment où nous aurions terminé en temps normal, nous avons choisi d’attendre un maximum pour obtenir une maturité optimale, et nous avons rentré une belle qualité de raisins. Il faut dire que depuis 3 ans nous pratiquons l’analyse foliaire toutes les 3 semaines, ce qui nous permet de prévenir les éventuelles carences de la vigne, et nous a notamment aidé pour éviter la coulure. Une méthode qui a été extrêmement profitable tout au long du développement. En définitive je suis plutôt satisfait, la vendange était saine, et les quantités sur l’exploitation sont quasiment normales. En résumé, une année très technique tout au long du cycle qui a demandé beaucoup de travail à la vigne. Les vinifications se sont déroulées sans problème. On a beaucoup de fruit, des degrés moindres (autour de 13°), ce qui n’est pas un mal car nous avons passé quelques millésimes avec des degrés très élevés. Je suis assez optimiste sur ce millésime.
En ce qui concerne le 2011, je commencerai les premières commercialisations vers le mois d’avril, c’est une année exceptionnelle. On avait des vins très riches en alcool, qui sont déjà extrêmement agréables, d’une grande souplesse, avec des tanins bien fondus, la nature en 2011 avait vraiment bien fait les choses.”

Il a raison, et on le voit avec son remarquable Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves inox thermorégulées, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche. Très savoureux 2010, au nez de petits fruits cuits, puissant, aux tanins équilibrés. charnu et complet, de très bonne évolution. Le 2009 est généreux, avec ce nez où dominent la mûre, la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, aux tanins riches.
Le Cahors Prestige 2011, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, d’une jolie finale, de très jolie couleur grenat, charnu, est un vin qui associe couleur et matière. Beau 2010, est riche au nez comme en bouche, avec des notes de fraise des bois, d'épices et d'humus, aux tanins très équilibrés et soyeux, un vin puissant et harmonieux, dans la lignée du 2009, complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, de robe grenat, au bouquet intense (notes de sous-bois et de griotte mûre), de bouche ronde mais riche. Le Cahors Malbec 2011 laisse parfaitement encore s’exprimer son cépage, de belle couleur grenat, une cuvée charpentée, au nez caractéristique de fruits macérés et d'épices, de bouche riche et fondue à la fois, bien classique.

Scea des Domaines Roche

Château La ROSE- POURRET


Un vignoble familial (depuis 200 ans) de 8 ha. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlot (70%) et Cabernet (30%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens. Labours, vendanges manuelles, vinification très traditionnelle, élevage en barriques neuves renouvelées par 1/3 chaque année...
“Le millésime 2013 n’était pas une année facile, nous raconte Philippe Warion, nous avons ramassé le raisin au bon moment et, aujourd’hui, nous arrivons à faire des vins sur la continuité. Ce millésime 2013 sera très bien, tout comme le 2011 ou le 2012, nos clients savent que le travail effectué à la vigne et en cave permet de réaliser chaque année de beaux vins. En 2014, vous pouvez déguster à la cave les 2006, 2008, 2009, 2010, et 2011.”
Remarquable Saint-Émilion GC 2011, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin qui emplit bien la bouche, d'une finale savoureuse. Très beau 2010, riche, savoureux, aux tanins denses, ferme en bouche, très bien élevé, tout en nuances d’arômes (griotte, groseille, cannelle), de bouche riche et persistante, très équilibrée, dominée par les fruits cuits, idéal sur une selle d'agneau en persillé de truffe. Le 2009 me séduit toujours autant, de couleur profonde, complexe au nez (pruneau, épices), est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, aux connotations de cassis et de poivre noir, d’une jolie finale finement épicée, avec des tanins veloutés mais puissants. Le 2008, complexe et harmonieux, tout en finesse, aux tanins riches, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, au nez comme au palais (griotte, cannelle, sous-bois...), ample, avec une matière soyeuse. Le 2007 sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante et souple à la fois, un vin de couleur rubis profond. Beau 2006, aux senteurs de cassis, de pruneau et d’épices, racé, aux tanins riches et savoureux.

Philippe et Laure Warion

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. L’encépagement est marqué par de vieux Cabernets francs (Bouchets) de plus de 50 ans, 25%, et les Merlots noirs dont les âges s’étalent de 30 à 60 ans. La situation de ce vignoble accidenté donne des vins riches, puissants et aromatiques. La technique est apportée avec précision : effeuillage ponctuel, raisins triés avant et après égrappage, sélection des jus, mis en cuve sans foulage. La fermentation et la macération sont étalées sur un mois, la régulation des températures et les dégustations sont les outils utilisés pour l’obtention des cuvées. Après fermentation malolactique, les vins sont décantés et mis en barriques. Le tiers des fûts est renouvelé chaque année. L’élevage en bois s’échelonne sur 10-12 mois selon les millésimes. Les assemblages définitifs s’effectuent en cuve inox avant la mise en bouteilles.
“Je fais très attention à la sélection de mes barriques, me dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je déguste chacune séparément, ainsi je sais quel est le lot qui s’y épanouira le mieux. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois qui provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. Château Haut Saint-Clair produit des vins assez structurés grâce à ses superbes Cabernets. La mode veut qu’il y ait plus de Merlot mais je trouve que les Cabernets apportent beaucoup de qualité au vin; en 2011, ils étaient à parfaite maturité. Nous venons d’obtenir une médaille au concours de Lyon, c’est toujours une satisfaction ainsi que les commentaires élogieux de notre clientèle. Notre réputation se fait beaucoup par le bouche-à-oreille et chaque année on recommande notre vin.
Le 2012, c’est “le miraculé”: il fallait être bon vigneron, et heureusement que la fin de l’été et l’automne ont été très beaux. Les vins sont riches, concentrés, nous avons fait des macérations à chaud pour obtenir de beaux tanins qui se fondent bien actuellement. Le vin évolue lentement, on revient au rythme traditionnel bordelais, ce qui est très prometteur.
Le 2011 est un très beau vin, harmonieux et souple, mais aussi charpenté et coloré, aux arômes de fruits mûrs (fruits rouges), avec cette très jolie finale toastée et épicée grâce à l’élevage en barriques. C’était une campagne un peu difficile mais l’évolution nous a épaté. Il me fait penser au 2006 qui est un millésime “atlantique” typiquement bordelais, rond, complet et gourmand, à redécouvrir absolument. Avec quelques années de bouteilles, ce 2006 dévoile en effet tout son élégance, un vin souple plutôt complexe avec de savoureuses notes de fruits noirs, la finale est ample et harmonieuse, aux notes persistantes de poivre noir, d’épices, dues au grand nombre de vieux Cabernets francs (plantés en 1960) que nous avons la chance de posséder. Ces ceps très résistants donnent de petites grappes de raisins très concentrés en arômes.”
Excitez donc vos papilles avec ce Puisseguin-Saint-Émilion 2011, qui développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime. Remarquable 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin charnu comme on les aime, de garde (11 e). Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme (11,20 e). “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux années autour de lui ! harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.”
Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois (9,70 e). Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien (9,70 e). Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution (10 e). Beau 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices (9 e). Goûtez leur excellent Second Vin, la cuvée Moulin Saint-Clair, bien équilibré, très harmonieux, au bouquet concentré, d’une belle finale au palais, très abordable (6,50 e environ). Superbe rapport qualité-prix-typicité.

Yannick et Andrea Le Menn

> Les précédentes éditions

Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine PRIEUR-BRUNET


Francis BLANCHET


Domaine de TERREBRUNE


Domaine ALARY


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Alain THIÉNOT


Domaine Marc JOMAIN


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Charles MIGNON


Clos JEAN


BARON-FUENTÉ


Domaine COSTEPLANE


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château FABAS


Domaine SERGUIER


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


Domaine CHAMPEAU


Château LAUDUC


Château FILHOT


Domaine du BOURG NEUF


Château de la GRENIERE


Domaine GUIZARD



CHATEAU VALGUY


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU DAVID


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU MONT-REDON


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU FABAS


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales