Terroir De Vins

Edition du 07/08/2018
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Georges KLEIN et Fils


Le vignoble est réparti sur les communes de Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux terroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint- Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux conviennent parfaitement au Pinot. “Notre vignoble de 12,5 ha est certifié Haute Valeur Environnementale (HVE), et est conduit selon des méthodes respectueuses de l’environnement, il est enherbé et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos parcelles. Passionnés de botanique, nous maintenons des espaces sauvages et favorisons la croissance d’une variété rare d’orchidée sur l’une de nos parcelles. Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison.” Auguste Klein nous dit que le millésime 2017 a subi une année compliquée, le gel est apparu puis grande sécheresse et fortes chaleurs ont sévi tout l'été, d'où des vendanges précoces, sans pourriture, et au final, un excellent millésime, équilibré dans toutes les appellations, de garde. Les ventes en 2018 se portent sur les Rieslings et Gewurztraminers 2015 et sur les Gewurztraminers génériques, les Rieslings et Pinots gris 2016. Cette année sera celle de la commercialisation d'un Crémant à base de Pinot blanc et de Chardonnay qui aura 46 mois d’élevage. Son fils Jean-Joseph, le seconde de plus en plus. Beau Gewurztraminer Dysnastia 2015, tout en persistance aromatique, de belle teinte jaune ambré, aux notes de noisette et de pomme mûre en bouche, à prévoir sur des crevettes sautées à la sauce piquante ou une tarte aux quetsches. Le Riesling Scherwiller 2016 est tout en arômes (amande, pêche, citron, narcisse...), très équilibré, harmonieux en bouche, distingué, tout en subtilité, de robe dorée. Savoureux Pinot Noir 2013, aux arômes de framboise mûre et de cannelle, riche et séduisant, aux tanins fondus, typé comme le Pinot Gris 2016, terroir sablonneux, qui est fin et complexe, un joli vin où s’entre­mêlent au palais les fruits, la bruyère et l’amande fraîche. Remarquable Crémant d’Alsace rosé, avec un nez complexe et persistant, dominé par les petits fruits noirs et la rose, de bouche mûre et crémeuse, de très belle teinte. Le Crémant d’Alsace brut, où l’on retrouve des notes de brioche et d’amande, un vin comme on les aime, franc, de belle teinte, typé, de mousse abondante. Gîte et chambres d’hôtes.


10, route des Vins
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 28
Email : geoklein@wanadoo.fr
Site personnel : www.georgesklein.fr

Château FONTESTEAU


Le Château, bâti et fortifié au XIIIe avec les moellons arrachés aux terres qui l'entourent, a été entièrement rénové en 1997 et s'érige au sein d'un bel environnement naturel de 100 ha, dont 32 de vignes élevées dans les principes de lutte raisonnée qui minimisent l'emploi de produits de synthèse en intégrant les défenses naturelles de la vigne (60% Cabernet-Sauvignon, 29% Merlot noir, 10% Cabernet franc, 1% de Petit-Verdot). Terroir sablo-graveleux sur dalle calcaire. Vinification traditionnelle dans une cuverie moderne en Inox équipée d’une régulation thermique, cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage de 12 mois dans quelque 700 barriques de chêne des meilleures origines françaises. Renouvellement de 25% de barriques neuves par an... Dominique Fouin apporte une attention particulière à l'état de ses ceps en remplaçant ceux qui méritent de l'être afin de maintenir toujours un niveau optimal, et propose 3 vins : Fontesteau, Messire de Fontesteau et Variation de Fontesteau. Dominique Fouin nous dit, qu’en 2017, le Château Fontesteau a été marqué par le gel à 60%, d'où peu de volume, mais une qualité certaine. Le millésime 2017 comporte de nombreux atouts : il est de belle couleur, suave, fruité, tendre mais structuré, moins tannique que le 2016, et tout en élégance. Julien Jonquet, Directeur technique, nous précise que les ventes pour 2018 se portent pour Château Fontesteau sur les 2015, 2014, 2013, 2012, 2011 et 2008. Pour la cuvée Variation (plus tannique), ce sont les 2014, 2012, 2008 et 2007. Pour les Pauillac, le millésime 2014. Le 2016 est parfait, une belle coloration, une acidité assez haute qui n'empêche pas un certain équilibre, des tanins très soyeux, la qualité est bien présente, mais quantité minimale. Le millésime 2016 est bien supérieur au 2015. Il n'y aura pas de cuvée Variation sur le 2016 car la qualité de la récolte est trop homogène. En projet, la construction d'une station d'épuration de traitement. En effet, voilà un remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2016, 61% Cabernet-Sauvignon, 36% Merlot et 3% Cabernet franc, au nez à la fois complexe et intense dominé par les petits fruits noirs, aux tanins bien présents et savoureux, un vin tout en charpente, d’une finale persistante, de garde, naturellement. Le 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des nuances de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, est charmeur et puissant à la fois, tout en bouche, de garde. Le 2014 est très savoureux en bouche, structuré, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse. Joli 2013, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de prune, qui mêle charpente et souplesse, bien typé, aux nuances de fraise des bois et d’épices au palais, de bouche à la fois puissante et velouté. Le 2012, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, est un vin chaleureux et riche, avec de la matière. Excellent 2011, qui développe des notes subtiles et intenses de petits fruits noirs cuits et de réglisse, un vin tout en bouche, à la robe foncée, légèrement épicé en finale, avec des tanins mûrs et une charpente ample. Quant au 2008, parfait actuellement, ample, persistant au nez comme en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux, avec des nuances de groseille et de fumé, c’est un vin très représentatif de ce grand millésime classique bordelais Goûtez le second vin, le Haut-Médoc Variation de Fontesteau, équilibré, au nez expressif de cassis et de griotte, charnu, de bouche soyeuse, avec cette finale poivrée séduisante. Profitez également des sept chambres du gîte.

Dominique Fouin

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 52 76
Email : info@fontesteau.com
Site personnel : www.fontesteau.com

HAMM


Le Champagne est attaché à la Maison depuis 1910 grâce au savoir-faire d’Émile Hamm. Après son fils Henri, ses petits-enfants, Claude, Michel et Brigitte perpétuent la tradition avec passion et exigence. Leur savoir-faire permet de mettre en valeur tout le potentiel de chaque cépage et de chaque cru. Implanté à Aÿ depuis plus d’un siècle, le Champagne Hamm a toujours su se préserver des modes et des tendances. “Devenus maîtres dans l’art de l’assemblage, ses représentants ont eu à cœur de perfectionner leurs savoir-faire. Ainsi, ils utilisent toutes les subtilités des cépages et des terroirs et le très grand suivi dans leur élaboration renforce la personnalité de chaque cuvée.” Après une réflexion longuement mûrie, nous avons transformé notre identité graphique ainsi que l’ensemble des nos habillages. Leur mise en place se fait ce début d’année 2018 auprès de la clientèle. Bien évidemment l’élaboration, le choix des assemblages, le suivi et les qualités de nos cuvées n’ont subi aucun changement. On se fait plaisir avec ce Champagne La Preuve par Trois Extra brut, nouvelle cuvée et belle étiquette, aux senteurs de fruits frais et de rose, de mousse fine, développe des connotations fruitées délicates en bouche (pomme, poire), une cuvée fine, parfumée, à la mousse élégante. Le Champagne La Preuve par Trois doux (anciennement Hamm Dessert) a des senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose. Beau Champagne Millésimé 2007, de robe dorée, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes. Le Sélection brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et vivace. Le Champagne Equation (anciennement Réserve Premier Cru), harmonieux, est toujours une cuvée structurée, fort bien dosée, qui dégage une mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique comme cette cuvée Initiation, à la mousse légère et intense, de bouche puissante et persistante, est riche en arômes (fruits frais, aubépine...), harmonieuse. Le Champagne Signature, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, est tout en finesse aromatique, d’une belle longueur en bouche, un Champagne qui associe charpente et distinction. Quant au Champagne Adéquation, c’est un rosé de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, distingué en bouche, à déboucher aussi bien sur un poulet au gingembre qu’avec un tajine de daurade au fenouil.

Claude, Michel et Brigitte Hamm
16, rue Nicolas Philipponnat
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 44 19
Email : contact@champagne-hamm-ay.com
Site personnel : www.champagne-hamm-ay.com

DOMAINE ALINE ET REMY SIMON


Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 hectares de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées. Parmi un grand nombre de références, citons entre autres la gamme des Vieilles Vignes, l’ensemble de nos vins de terroir comme les BURGREBEN ou SILBERGRUB sans oublier notre fameux « ROUGE DE SAINT-HIPPOLYTE ». En 2003, nous avons fêté la naissance de notre dernière cuvée : « HARMONIE », un vin de table qui se décline en blanc ou rosé selon l’humeur. La typicité et la qualité de nos crus sont régulièrement récompensés dans différents concours et revues : Guide hachette, Prix d’Excellence, médailles…

Aline et Rémy Simon
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Télécopie :03 89 73 04 92
Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
Site : alineremysimon
Site personnel : www.domaine-simon.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château PENIN


Un domaine de 40 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l?épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne.
Très beau Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2014, 100% Merlot, structuré, qui sent bon la griotte mûre et les épices douces, et demande une cuisine complexe comme un mignon de veau orloff gratiné ou une côte de veau à la normande. Le Bordeaux Natur rouge 2015, toujours pur Merlot, vinifié et conservé sans ajout de soufre, aux senteurs de fruits noirs mûrs avec des notes de musc, aux tanins amples et très équilibrés, allie structure et charme. Il y a aussi ce Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2015, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, avec ces nuances de groseille et de cannelle, légèrement fumé en finale, et le Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2014, 100% Merlot, est d?un équilibre soyeux, complexe, avec ces senteurs de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique. 
Son Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2014, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, dégage une belle harmonie entre structure et rondeur, un vin structuré, ferme et persistant, où dominent les fruits rouges compotés et les sous-bois, de bouche corsée, à prévoir sur un lapin rôti ou un bœuf sauce béarnaise, notamment.
Il y a encore le Château Penin Tradition 2014, alliant charpente et velouté en bouche, est un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, le Chateau Penin blanc 2015, tout en bouche, au bouquet où s?entremêlent des notes de fleurs jaunes et de bruyère, un vin franc, rond, et le Château Penin rosé 2016, fruité, aux notes de framboise, franc et persistant, parfait sur un soufflé ou des sardines.

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Tél. : 05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Email : vignoblescarteyron@orange.fr
www.chateaupenin.com


TERRES d'HACHENE


Vignobles, grandes cultures, oliveraies, truffières et forêts forment les 65 ha d?un seul tenant des Terres d?Achène. Lamas et moutons débroussaillent les garrigues et participent ainsi à la lutte contre les dangers d?incendie. Sols diversifiés : terres argilo-calcaires, Sols superficiels sur conglomérat, de galets roulés et de terres brunes plus profondes.
Goûtez cet IGP Petraea rouge 2010, de robe grenat, avec ces notes de fruits macérés et d?épices, de bouche séduisante, un vin gras et charnu, aux tanins équilibrés, réussi comme le Robur rouge 2011, au nez de cerise cuite, aux tanins présents et soyeux à la fois, riche, bien charnu, finement grillé. Joli Cerris rosé 2012, un vin équilibré avec une pointe d?acidité qui apporte la fraîcheur.

Horace Pictet
Scea Vignoble des Gardies - Le Puechlong
30610 Saint-Nazaire-des-Gardies
Tél. : 06 69 00 12 24
www.terresdhachene.com


Clos HUSTE


Ce clos date du XVIe siècle et s?est transmis de père en fils depuis 10 générations. L?exploitation compte 7 ha et les vendanges se font à la main. Aujourd?hui, une partie de l'exploitation est en conversion labellisée biologique.
Beau Jurançon cuvée Elisa et Kylian Vendanges Tardives 2011, typé, riche, aux senteurs persistantes, aux notes caractéristiques de fruits confits et de rose, très onctueux. Goûtez aussi le Jurançon moelleux cuvée du Plaisir 2011, charmeur, typé par son Petit Manseng, riche, un vin où s?entremêlent les fruits, les épices et la brioche, tout en bouche. de garde (21 e).

Olivier Cours-Husté
Chemin de Cours-Husté
64290 Gan
Tél. : 05 59 21 75 52 et 06 10 25 25 13
Fax : 05 59 21 69 62
Email : courshusteolivier@gmail.com
www.clos-huste.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017

 



VRAIN-AUGÉ


Domaine GOURON


Château BOVILA


Domaine de la COMMANDERIE


Ghislain PAYER et Fille


Henry NATTER


Château BOUSCAUT


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Clos du PÈLERIN


Jean-Claude et Didier AUBERT


Château BERTHENON


Domaine La BOUYSSE


Cédric CHIGNARD


Domaine de MAGALANNE


Château HAUT-CALENS


Château CORNEMPS


Domaine METRAT & Fils


Château de TARGÉ


Domaine Anthony CHARVET


Domaine CAVAILLES


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine BRISSON


Château LAGARDE


Château des ARNAUDS


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Château BELLEGRAVE


Domaine Benoît BADOZ


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Domaine de La GAUTERIE


Domaine DENUZILLER


H. GOUTORBE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château CROZE de PYS


Domaine RICARDELLE DE LAUTREC


Domaine BROBECKER



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALARY


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU BECHEREAU


CLOS TRIMOULET


MAISON MOLLEX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales