Terroir De Vins

Edition du 06/06/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GALAND
JAYLE (Bx)
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
GRAND FRANÇAIS
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
LAGRANGE LES TOURS
THURON
PIERRAIL
VILATTE (BX)
BÉCHEREAU
PAILLETTE
LAMOTHE VINCENT
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX)
LA MARECHALE
LAUBERTRIE (BX)
LAVISON
SAINTE-BARBE
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
CHAMP DU MOULIN
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
LE SEPE
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PIOTE
VRAI CAILLOU*
ARRAS
LISENNES*
CASTENET
LUGAGNAC
REIGNAC
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
BURLIGA
PARENCHÈRE
LA GALANTE
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
TUILERIE du PUY
BUISSON
LES MARÉCHAUX (BX)
MAISON NOBLE
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LARTIGUE CEDRES (BX)
(LAVILLE)
(CANET (BX))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
(PRIEURÉ MARQUET*)
BRANDE-BERGÈRE*

> Nos coups de cœur de la semaine

H. DARTIGALONGUE et Fils


“C'est en 1838, sous Louis-Philippe, que Pascal Dartigalongue, originaire de Saint-Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la nôtre aujourd'hui.” Benoit Hillion nous dit que “les blancs produits à partir des cépages Ugni Blanc, Baco et Folle Blanche sont distillés en alambics traditionnels armagnacais puis élevés en fûts de chêne gascon. Notre style s'exprime dans une gamme de 6 assemblages allant de 4 ans à 40 ans d'âge, avec, pour ligne de conduite : “Gourmandise et Fraîcheur”. Le 2016 a connu une année sèche , puis, vers mi-septembre, la pluie a permis une vendange saine avec un volume normal, d'où un beau millésime. Des travaux sont prévus : une salle de réception dans nos chais afin de mieux accueillir nos clients et déguster dans des conditions idéales à quelques mètres seulement de nos fûts, et de prévoir des déjeuners et accords mets-Armagnac. L’occasion de découvrir notre ADN gascon convivial.” La Maison propose plus de 50 millésimes, dont plusieurs bonbonnes du millésime 1848, jalousement gardées dans le “paradis” familial. A côté de la gamme classique, mise en bouteilles à 40°, la gamme Sélection de Millésimes est une autre approche du Millésime : sur certains fûts de qualité exceptionnelle, le Maître de Chai va chercher le degré idéal qui va révéler au mieux le caractère du millésime et la typicité de l’Armagnac à ce stade bien précis de son vieillissement. L'objectif étant d'avoir une puissance aromatique maximale tout en maîtrisant le degré alcoolique pour avoir un équilibre parfait arôme/alcool, puissance, fort complexe à atteindre. L’embouteillage en série limitée (Single Cask) et chaque bouteille est numérotée. La première série de Single Casks fût lancée en 2011, la deuxième, en 2013, et les dernières bouteilles ont été vendues en septembre 2016. La troisième série, proposée dès l’automne 2016 met en avant quatre millésimes s'étalant sur quatre décennies, les trois premiers présentés en Single Cask : 1997, 47°, 488 bouteilles, intense, notes de fruits exotiques, bourgeon de cassis, frais, rond, fruité, il s'apprécie à l'apéritif; 1984, 45°, 476 bouteilles, notes de chêne toasté puis des arômes de crème brûlée, parfait avec un moelleux au chocolat; 1974, 44°, 347 bouteilles, notes de rancio, fruits secs, frais et fin, il accompagnera un cigare; et 1963, 43°, 79 bouteilles issues d'une seule bonbonne, notes de chêne fumé, bois de santal, épices, tout en délicatesse. L’originalité de cette série, c’est cette bonbonne de qualité exceptionnelle du Millésime 1963, d'une contenance de 60 l (single bonbonne). Le transvasement du fût en bonbonne a été réalisé en 2014, soit un vieillissement de plus de 50 ans sous bois…” Formidable Bas-Armagnac cuvée 20 Ans d’Âge, présenté dans cette superbe carafe Yogi (dont 100% du packaging est Made in France, et pour la plupart Made in Sud-Ouest !), un assemblage de plusieurs Millésimes élevés plus de 20 ans en fûts de chêne, dont les millésimes 1992, 1990, 1987 et 1988. Long en bouche, il développe une finale gourmande et délicate avec des arômes pâtissiers (vanille, fruits confits) d’agrumes, d’une grande finesse.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : contact@dartigalongue.com
Site : www.vinsdusiecle.com/dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com

Château La VARIÈRE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Nous allons présenter cette année le 2015, nous précise Anne Beaujeau, c’est un millésime qui s’est ouvert assez rapidement et le 2016 va être du même style. Ce sont deux millésimes d’un bel équilibre, bonne fraîcheur et belle minéralité, des vins d’une belle rondeur grâce à la bonne maturité des tanins. Ce sont deux millésimes très approchants. Ils offrent des arômes très fruits rouges mûrs, des vins d’une belle amplitude de fin de bouche, la maturité était superbe et le terroir s’exprime bien. Ces 2015 et 2016 seront des millésimes plus abordables rapidement que le 2014, notre clientèle devrait apprécier. Ils sont très gourmands, avec une belle fraîcheur du fruit, beaucoup d’élégance. Ce sont des vins soyeux aux tanins qui se sont arrondis très rapidement, des vins que l’on a plaisir à déguster dès maintenant mais qui ont un très beau potentiel. Les vins blancs secs sont très marqués Chenin, les liquoreux, eux, ne sont pas trop concentrés, ils sont plus sur l’élégance, très nets, francs, sympas, sans trop d’amplitude. Les vins rouges 2015 et 2016 sont vraiment très réussis avec des arômes exceptionnels, ce sont des vins très profonds notamment La Grande Chevalerie. Comme nous élevons nos Cabernets-sauvignons en barriques de chêne français de très belle facture, nous obtenons des arômes flatteurs, une richesse soyeuse, longue, très intéressante, soulignée par une belle fraîcheur.” On patiente avec cet exceptionnel Bonnezeaux Château La Varière 2014, d’une grande intensité mais tout en délicatesse, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, d’une belle ampleur et d’un bel équilibre, liquoreux et vif à la fois, d’une très jolie finale aux connotations subtiles de miel et de rose, de belle évolution comme ce Quarts de Chaume Grand Cru Les Guerches, racé, aux arômes de fleurs blanches et de miel, avec cette bouche onctueuse. Savoureux Saumur-Champigny 2015, d’une belle couleur, qui dégage beaucoup de corps tout en conservant une grande souplesse, un beau vin généreux, avec des notes de fraise des bois et de sous-bois, que l’on peut associer à une côte de veau panée à la milanaise. L'Anjou-Villages-Brissac La Chevalerie rouge 2014, classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits rouges et noirs intenses (mûre, groseille...), d’une bien jolie finale.  Excellent Coteaux-du-Layon 2015, tout en bouquet, fin et savoureux, fin mais velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de fruits jaunes et de rose, comme le Coteaux-de-l'Aubance Clos La Division 2015, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin parfumé et d’une jolie finale, parfait sur un flan aux amandes ou un savarin au rhum.

Jacques et Anne Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone :02 41 91 22 64
Télécopie :02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulavariere.com

Château de LAUBERTRIE


Propriété familiale depuis le XVIe siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIXee siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie-Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et Benoit, qui s'impliquent de plus en plus. Le Domaine compte 15 ha de vignes, situés sur un plateau argilo-calcaire. La culture y est traditionnelle, les vins sont élaborés de façon artisanale, en essayant de respecter les caractères du terroir et de chaque millésime. Le travail du sol privilégie les procédés mécaniques et l'enherbement naturel. Les vendanges se font manuellement. Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2014, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et les sous-bois, un vin prometteur, aux tanins puissants et soyeux à la fois, de très bonne garde, un vin parfait sur, notamment, des brochettes d'agneau grillées ou un sauté de veau Marengo.  Le Bordeaux blanc, avec beaucoup d’arômes de fleurs (jasmin) et de fruits, est charmeur, un vin de bouche ample, avec ces nuances de poire mûre et de fruits secs au palais. Joli Crémant de Bordeaux, 80% Muscadelle et 20% Cabernet franc, à la mousse ample et florale, tout en délicatesse, vif et harmonieux, un vin qui sent la noix fraîche et la pêche blanche.   Parfait pour une halte dans le vignoble, deux gîtes**** sont disponibles sur place.

Marie-Christine Pontallier
50, route de Laubertrie
33240 Salignac
Téléphone :05 57 43 24 73
Télécopie :05 57 43 17 24
Email : domainedelaubertrie@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie
Site personnel : www.chateau-laubertrie.com

H. DARTIGALONGUE ET FILS


C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : contact@dartigalongue.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine SAINTE-LUCIE


Le Côtes-de-Provence Sainte Victoire Domaine Sainte-Lucie cuvée L’Hydropathe rosé 2014, issu des Syrah (60 %) et Grenache (40 %), raisins issus des vignes les plus proche de la Sainte-Victoire, macération pré-fermentaire à froid 5 heures, pressurage avec protection contre les oxydations, fermentation à basse température... est de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante (14,50 €).

Vignobles Fabre & Philip

Domaine de MAGNAUT


Une place enviée dans mon Classement pour ce vignoble familial de 35 ha, se situe au Nord-Ouest du département du Gers. En 2000, Jean-Marie Terraube décide d'assurer le renouveau nécessaire pour produire des vins de qualité. La première étape fut d'adapter les cépages aux différents terroirs. Culture dans le respect de l'environnement (lutte raisonnée, respect du sol) et du travail de la vigne (maîtrise des rendements, vendanges vertes, effeuillage). Des investissements importants ont été faits dans du matériel moderne de vinification.
On y goûte cet IGP Côtes de Gascogne L'Esprit Passion rouge 2009, riche au nez comme en bouche, aux nuances délicates de fraise des bois, d'épices et d'humus, aux tanins très équilibrés et savoureux, à boire sur une belle cote de boeuf grillée (12 €, il les vaut bien). Jolie cuvée Les Hauts de Boulin rouge 2009, assemblage Cabernet-Sauvignon et Tannat, avec de la matière, de belle couleur soutenue, un vin savoureux qui dégage des arômes de fruits rouges intenses, de belle charpente. Excellent L'Esprit Passion blanc 2010, un blanc sec pur Gros Manseng, d'une belle harmonie, au nez intense et fruité, tout en finesse, aux connotations de fleurs d'acacia, avec du gras et ce qu'il faut d'acidité en finale, à déboucher sur une friture (6 €). Goûtez aussi l'IGP Côtes de Gascogne Colombard 2011, franc et persistant, avec des notes de fleurs et d'agrumes (un cadeau pour 5 €). Pas besoin d'hésiter.

Jean-Marie Terraube

Domaine LADEVÈZE


La famille est enracinée dans la région depuis de nombreuses générations. La Boubée, le nom de ce domaine situé au cœur de l'Armagnac Ténarèze, évoque la boulbène (sol argilo-limoneux).
Sur les collines de la Boubée, la vigne s'étend en de longs sillons orientés Nord-Sud afin de capter le maximum de lumière et de lui assurer une parfaite santé. La densité de plantation assez forte, 4000 pieds/ha, permet une plus grande concentration d'arômes. Leurs Armagnacs sont issus des plus vieilles vignes (40 à 60 ans), des Folle Blanche, Plant de graisse, Baco, Ugni Blanc. Conduite de la vigne à l'ancienne, préservation des écosystèmes, enherbement permanent, traitements réduits, produits résiduels exclus, fermentation sans additif chimique...
Ces soins se retrouvent dans cet Armagnac Ténarèze de Ladevèze Grand Âge, qui développe des notes de prune et de violette puis, en bouche, ces nuances classiques de pruneau cuit et de vanille. Le Rare Âgé est dans la lignée, une grande réussite, un Armagnac racé, sec, de bouche intense, d'une concentration d'arômes qui s'allie à une finesse en bouche vraiment exquise (70€ environ). Aucune hésitation.

Jean et Alexandre Ladevèze
La Boubée
32250 Montréal-du-Gers
Tél. : 06 10 12 23 10
Fax : 05 62 29 49 49
Email : jeladeveze@aol.com
www.armagnac-tenareze.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015

 




CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE PICHARD


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE ALARY


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE GERARD TREMBLAY


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU DE BEAUREGARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales