Terroir De Vins

Edition du 03/03/2020
 

Domaine de Chevalier

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Seul un grand terroir peut produire un grand vin, précise Olivier Bernard. Les vignes du Domaine de Chevalier sont entourées d’une forêt créant un véritable écosystème d’une part, mais aussi un effet de serre qui favorise la maturation des raisins. Un grand vin naît toujours dans des conditions extrêmes, c’est sur un terroir difficile qu’il tire sa grandeur. Au Domaine de Chevallier, le terroir composé de sols pauvres et complexes, il impose à la vigne d’aller puiser au plus profond la minéralité. Le vignoble, de par son environnement, ajoutés aux soins apportés aux vignes, à l’aération du sol avec le labour avec le cheval, du suivi très précis, du tri des raisins à la vendange, du respect de la peau des raisins vecteur de la qualité des tanins du vin rouge, du travail par gravitation dans le cuvier, de l’élevage en barriques très maîtrisé… Rien n’est laissé au hasard… tous les paramètres comptent. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. À Chevalier, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Depuis cinq ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Le 2016 est “le” grand millésime de ces dix dernières années, pour moi, il est même supérieur au 2015. C’est le plus grand millésime depuis 2010, en rouge comme en blanc. Domaine de Chevalier 2016 est plus sur la tension, sur la verticalité, la fraîcheur, bonne acidité. 2015 est un millésime plus souple, plus ouvert, plus féminin, plus charmeur, nous les dégusterons avant les 2016. J’aime beaucoup le 2015, pour les différencier, disons que le 2016 est plus dans le classicisme bordelais.

   

Domaine de Chevalier

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@domainedechevalier.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

André DEZAT et Fils


La famille est l’une des plus anciennes familles du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble en 1948 et s’implique activement dans la promotion des vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise, prend un nouvel élan, notamment dans la production de vins de Sancerre et de Pouilly-Fumé. Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits-fils, ont fait leur entrée dans l’entreprise familiale. Leur vignoble de Sancerre s’étend sur 15 ha plantés en Sauvignon blanc et 7 ha en Pinot noir répartis essentiellement sur les communes de Verdigny, Sury en Vaux, Sancerre, Vinon et Veaugues. Celui de Pouilly-Fumé représente près de 16 ha de vignes uniquement plantés en cépage Sauvignon blanc (ou Blanc Fumé) répartis sur les communes de Pouilly, Saint Laurent, Tracy et Saint-Martin sur Nohain. Pour Firmin Dezat, “le 2018 est un millésime explosif, exceptionnel. Les blancs sont expressifs, puissants, les rouges également avec une concentration infinie. Sont vendus en 2019 : Sancerre blanc traditionnel 2018, rouge et rosé 2018, Sancerre rouge Prestige 2017, Sancerre blanc Prestige 2016, Pouilly-Fumé Séduction 2016. Nous avons reçu le label HVE pour notre culture raisonnée plus proche de l’environnement.” Dégustation sur place avec Firmin Dezat, du Pouilly-Fumé 2017, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé́ en cuves Inox, il est distingué, puissant et savoureux, au nez de noisette et de lis, avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Mélodie a particulièrement apprécié la cuvée Séduction 2016, aux arômes d’agrumes et aux nuances de noisette, de pain grillé, un vin puissant mais tout en distinction, plus gras. Remarquable Sancerre blanc 2017, sol de silex, toute en finesse, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche très bien équilibré, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. Très agréable également, la cuvée Prestige blanc 2016, élevée en fûts de chêne avec vinification à l'ancienne, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, un vin qui développe au palais des nuances de musc et de lis, tout en nuances, bien typé, vraiment réussi. N’hésitez pas à découvrir également le Sancerre rouge 2017, l’un des meilleurs dégustés dans la région, un vin de plaisir, associant finesse et charpente, ample, coloré et très parfumé. Le rouge Prestige 2016, plus complexe, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, de jolie robe pourpre, très séduisant.


Rue des Tonneliers - Chaudoux
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 38 82
Email : contact@andredezat.fr
Site personnel : www.dezat-sancerre.com

Château LUCHEY-HALDE


En 1999, Bordeaux Sciences Agro, Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs Agronomes a redonné vie au Château Luchey-Halde disparu quelque 80 ans plus tôt. Dès l’époque romaine, des vignes étaient présentes sur le terrain de l’exploitation. Au fil des siècles, de nombreuses propriétés ont disparu au gré des crises et du fait de l’extension de l’aire urbaine. Le vignoble s’étend sur 23 ha. Il est composé de 19 ha de rouge : Cabernet-Sauvignon (55%), Merlot (35%), Cabernet franc (5%) et Petit Verdot (5%), et de 4 ha de blanc : Sauvignon blanc (37%), Sauvignon gris (18%) et Sémillon (45%). Une étude pédologique extrêmement poussée, réalisée par les enseignants-chercheurs de Bordeaux Sciences Agro, a permis une implantation optimale de ce vignoble grâce à la mise en adéquation des cépages avec les différents types de sols. “Notre appartenance à une école d’agronomie nous a permis d’aller plus loin dans notre démarche environnementale. Nous avons engagé un programme agro-écologique basé sur l’innovation et la recherche. Il a pour ambition de faire naître des pratiques à la fois respectueuses de l’environnement et économiquement viables. La transmission de notre savoir : cette exploitation est aussi un lieu de partage et de transmission des savoirs. C’est un outil pédagogique accessible à tous les élèves ingénieurs que ce soit dans les domaines de la production, de la gestion financière ou de la commercialisation. Nous accueillons de nombreux stagiaires souhaitant compléter leur parcours de formation. Le 2017 a été marqué par le gel. Nos parcelles de Cabernet-Sauvignon et de Petit Verdot, situées sur les terroirs les plus chauds, ont été épargnées. Cela nous a permis de produire un vin rouge largement majoritaire en Cabernet-Sauvignon et avec une proportion de Petit Verdot jamais atteinte au Château. Il en résulte un vin fruité alliant puissance et finesse. Ce 2017 est un millésime petit par son volume mais grand par sa qualité. Belles vendanges 2018, un vin que l’on peut comparer au 2010”. Qualité constante avec ce Pessac-Léognan rouge 2015, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, il est bien charnu, ample et structuré, de jolie garde. Beau 2012, savoureux, d’une couleur profonde, riche et subtil, complet, aux tanins soyeux, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est d’une très belle finale, d’excellente évolution.Excellent 2011, très parfumé au nez (griotte, fumé), il est dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois en bouche, aux tanins mûrs.  Savoureux Pessac-Léognan blanc 2013, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...) très séduisant. Le 2012, avec ce bouquet unique d’agrumes frais, d’un bel or pâle brillant, est d’un bel équilibre, d’une très bonne acidité, d’une belle fraîcheur persistante, c’est un vin classique. On retrouve aussi Les Haldes de Luchey rouge 2015, de belle couleur grenat, finement parfumé (framboise, épices), de belle structure, ample et fin, corsé en bouche, d’une très jolie finale souple et généreuse. Le 2014, aux tanins ronds, très classique, est élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, très réussi comme Les Haldes de Luchey blanc 2014, de robe dorée, riche au nez, avec des senteurs de pamplemousse et de noix, un vin gras et nerveux à la fois. 

Directeur : Olivier Lavialle - Directeur Technique : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Téléphone :05 56 45 97 19
Email : info@luchey-halde.com
Site personnel : www.luchey-halde.com

Jean-Bernard BOURGEOIS


L’histoire débute en 1963, quand Jean- Bernard Bourgeois et son père plantent leurs premières vignes. L'exploitation s'est développée au fil du temps. En 2006, Céline et Jérôme, ses enfants, prennent sa suite. “Au cœur de la petite montagne de Reims, nos vignes sont réparties sur trois villages : Courmas, mais aussi Jouy-lès-Reims et Coulommes-la-Montagne, à quelques kilomètres seulement. Nos plus anciennes parcelles ont été plantées en 1963 et 1964. Les sols sont à dominante marno-calcaire, mais nous avons par endroit des sols assez sableux, plus légers. Nous cultivons les trois cépages de la Champagne. Le Pinot meunier est le cépage le plus tardif et le plus rustique des trois. Il apporte fraîcheur et vivacité à nos vins. C'est le cépage majoritaire sur notre exploitation. Son cousin le Pinot noir est utilisé toujours en assemblage, il amène du corps et de la charpente aux vins. Le Chardonnay, cépage précoce, craint les gelées printanières tardives. Il se caractérise par des arômes fins et frais, une certaine acidité et une bonne prise de mousse..“ “Que ce soit du point de vue quantitatif ou qualitatif, l’année 2018 fut exceptionnelle, nous dit Céline Bourgeois, Pinot noir et Meunier sont très prometteurs. Les Champagnes vendus en 2019 : Extra Brut 2012, qui est une nouveauté, et toujours Tradition, Prestige, Blanc de blancs.” Leur Champagne brut Prestige, de mousse onctueuse et très fine, aux notes de noix et de narcisse, est d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité. Excellent brut Blanc de blancs, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal sur des langoustines ou un feuilleté de filets de turbot. La cuvée Irénée (vieilles vignes), est puissante au nez, de bouche florale, associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale. Le rosé, majoritaire en Pinot meunier, est très expressif sur des notes de fruits rouges, d’une belle teinte brillant, aux nuances de fruits frais en bouche, subtilement poivrées, et s’accorde parfaitement avec une cuisine exotique. Quant à leur Ratafia Prestige, fruité, avec cette bouche qui mêle avec finesse sucrosité et acidité, il se débouche aussi bien en apéritif que sur un foie gras.

Céline et Jérome Bourgeois
30, rue des Hauts Murs
51390 Courmas
Téléphone :03 26 49 21 79
Email : contact@champagne-jbbourgeois.fr
Site personnel : www.champagne-jbbourgeois.fr

DOMAINE MARTINOLLE-GASPARETS


Une petite propriété familiale de moins de 10 ha située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (87 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Remarquable Corbières Boutenac Fût de chêne Bio 2016, médaille d’Argent concours Amphore des Vins Biologiques, au nez complexe avec des notes de prune et d’humus, aux tanins denses mais fins, de bouche ample, fraîche et chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa belle évolution. Le 2015, aux senteurs de cassis, mêlant couleur et matière, a une jolie finale épicée, c’est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons. Le 100% Syrah parcellaire (IGP Pays d’Oc) rouge Sang des Pierres 2015, est d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir, lui, sur un lapin caramélisé aux épices. Excellent Corbières rouge 2016 Bio, 40% Grenache, 40% Carignan et 20% Syrah, vinification traditionnelle en cuve ciment centenaire puis cuve Inox, un vin parfumé, ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs. Sur la gourmandise, le séduisant Corbières rosé 2017 Bio, 60% Cinsault et 40% Grenache, saignée et pressurage, fermentations à température contrôlée, il a une robe rose pâle et brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits frais, il est tout en souplesse. Le Corbières blanc 2017 Bio, 80% Rolle et 20% Grenache, fermentation à température contrôlée, sur lie, est tout en finesse, distingué, long en bouche, aux arômes où l’on retrouve l’acacia. Et ce très agréable IGP Pays d’Oc Viognier 2018 Bio, de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, est très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d’une jolie finale. « Nous nous considérons comme des Artisans-Vignerons, nous produisons uniquement de petites cuvées parfois moins de 1000 bouteilles. Depuis des décennies, nous nous sentons concernés par l’écosystème et par une viticulture et une façon de faire nos vins qui soit raisonnée et raisonnable. Nos vins sont biologiques avec des limitations des intrants. »


27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88
Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
Site : domainemartinollegasparets
Site personnel : www.domaine-martinolle.com


> Nos dégustations de la semaine

Earl STINTZI


Ghislain PAYER et Fille


C?est une famille de meuniers à l?origine, dont un fils épousera une belle vigneronne de Romery (à 2 kms de Fleury la Rivière), qui donnera naissance au Champagne Payer en 1854. Aujourd?hui, Ghislain et Murielle Payer ainsi que leur fille Élise s?occupent des 4 ha de vignes.
Le Champagne brut Réserve, 46% Chardonnay, 28% Pinot Noir, 26% Meunier, est très bien équilibré en acidité, avec ses senteurs de fruits frais et d?acacia, de mousse persistante, d?une belle harmonie au nez comme en bouche, un vin généreux et fin, séducteur. Le brut rosé, parts égales de Meunier, de Chardonnay et de Pinot Noir, est intense au nez, tout en délicatesse en bouche, aux nuances de mûre fraîche, alliant rondeur et vivacité, c?est un Champagne réussi et bien gourmand.
Excellent brut Nature, 66% Meunier, 18% Chardonnay, 16% Pinot Noir, avec des senteurs florales persistantes, d?une jolie finesse en bouche, de mousse crémeuse, un Champagne qui allie charpente et distinction, aux notes complexes de fruits jaunes et de pain grillé, à déboucher, par exemple, aussi bien sur des roulades de poisson qu?avec une tarte aux brugnons. Le brut Millésime 2008, 50% Chardonnay, 38% Pinot Noir, 12% Meunier, est un Champagne puissant, de bouche fruitée, de mousse persistante et légère, aux notes subtiles de petites fleurs fraîches et de pêche blanche. Goûtez le très bon Ratafia Rubis, vieilli en fûts de chêne.

18, rue des Longs Champs
51480 Fleury-La-Rivière
Tél. : 03 26 58 48 00 et 06 30 44 66 11
Email : contact@champagne-ghislain-payer.com
www.champagne-ghislain-payer.com


Domaine des PAMPRES d'OR



> Les précédentes éditions

Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018

 



Xavier LECONTE


Domaine La CHRÉTIENNE


Domaine GUIZARD


Château LAFARGUE


De SOUSA et Fils


Château HAUT-MARBUZET


Domaine de la PALEINE


GODINEAU Père et Fils


Les Clos MAURICE


Domaine de L'OLIVETTE


Château CANTENAC


Domaine de la GUILLOTERIE


Domaine Le CAPITAINE


Guy LARMANDIER


Château HAUT-LAGRANGE


Château La MOULINE


Château du MOULIN VIEUX


Château de TARGÉ


Domaine des LAURIBERT


Château VIEUX RIVALLON


Château HAUT-MACÔ


Château de PIZAY


Château FAUGAS


Domaine BARON de L'ECLUSE


Château La CAMINADE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Domaine André MATHIEU


Domaine HAEGI


Château REDORTIER


Domaine Anthony CHARVET


HUBER et BLÉGER


Alain THIÉNOT


Cave de ROQUEBRUN



CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE ALARY


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CLOS TRIMOULET


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales